La garantie bris de glace : Tout savoir

En tant que propriétaire de véhicule, on n’est jamais sûr d’être à l’abri d’une vitre brisée, qui peut être causée par autrui ou par accident. C’est pourquoi les compagnies d’assurance ont mis en place la garantie bris de glace, en cas de sinistre impactant les surfaces vitrées de votre véhicule. Qu’il s’agisse de pare-brise, lunette arrière ou vitres latérales, la garantie bris de glace va permettre de couvrir les dommages.

Couverture de la garantie bris de glace

La garantie bris de glace n’est pas systématiquement comprise dans les contrats d’assurance auto. Chez Otherwise, il s’agit d’une option facultative dont l’assuré peut faire la demande qu’il bénéficie d’une assurance au tiers ou tiers +, ou d’une assurance tous risques ou tous risques +. Elle couvre l’assuré en cas de dommages sur les parties vitrées du véhicule dont le pare-brise, la lunette arrière ou vitres latérales. Certains assureurs englobent les rétroviseurs et les phares dans la liste. Il appartient à l’assuré de vérifier les conditions générales propres à son assureur pour prendre connaissance de l’étendue de sa garantie bris de glace.

Une garantie souvent associée à une franchise

La plupart des compagnies d’assurance prévoient des franchises pour le remboursement en cas de bris de glace. La franchise autorise l’assureur à ne pas rembourser entièrement l’assuré si certains éléments vitrés du véhicule sont abîmés ou cassés. Les frais supplémentaires sont donc à la charge de l’assuré. Le montant de la franchise varie en fonction de la nature de la réparation. Il sera par exemple plus élevé pour le remplacement d’un pare-brise que pour une simple réparation. Ce montant peut aussi être différent d’un assureur à un autre. C’est pourquoi il est toujours recommandé de consulter les termes du contrat avant la souscription pour connaitre la franchise de votre assurance auto.

Indemnisation des sinistres

L’indemnisation des sinistres doit suivre la procédure prévue par l’article L. 113-2-4 du code des assurances. Selon ces dispositions, l’assuré doit déclarer les dégâts sur une partie vitrée de sa voiture dans les 5 jours ouvrés à partir de sa constatation. Ensuite, ce dégât doit être exclusif, c'est-à-dire qu’il ne doit pas être associé à un autre sinistre.
La suite du processus de remboursement peut prendre deux formes : soit l’assuré fait réparer son véhicule après l’accord de l’assureur et fera transmettre la facture à ce dernier pour obtenir remboursement, soit l’assureur mandate une entreprise partenaire auprès de laquelle il réglera les prestations. Dans les deux cas, la franchise restera à la charge de l’assuré.

Incidence du bris de glace sur le malus

En principe, les sinistres bris de glace n’impactent pas sur le calcul du bonus-malus s’ils n’impliquent pas votre responsabilité. Cependant, si vous déclarez l’incident, il figurera sur votre relevé d’information. Cela peut entraîner une augmentation de votre prime d’assurance, voire même votre résiliation si plusieurs cas ont été déclarés au cours de l’année. Dans certaines situations, il peut donc s’avérer plus intéressant de régler vous-même les réparations.