Qui est responsable lors d'un accident dans un parking ?

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance auto en 2 minutes
Mon devis gratuit

Les accrochages et les accidents de parking sont très fréquents que ce soit dans des zones privées ou publiques. C’est pourquoi la souscription à une assurance parking est souvent très utile. Les règles à appliquer sont souvent variées selon la nature du parking. Dans la majorité des cas, c’est au Code de la route que les assureurs vont s’y référer.

On a toujours tendance à penser être la victime lors d’un accident dans un parking et de pouvoir bénéficier des indemnisations de notre assurance auto. Cependant, à l’égard de l’assureur, les torts ne sont pas toujours partagés ou appartiennent systématiquement à l’autre partie. Les indemnisations dépendent du niveau de responsabilité de l’assuré et du contrat d’assurance auto.

Faut-il remplir un constat amiable lors d’un accrochage sur un parking ?

Que ce soit dans un parking privé ou public, il est toujours obligatoire d’établir un constat à l’amiable après un accrochage que l’on soit responsable ou non et qu’il y ait ou non de tiers identifié. Cet acte doit être exécuté par les deux parties, chacun des conducteurs devra l’effectuer chacun de son côté dans son propre feuillet de constat. Ils l’enverront de part et d’autre à leur assurance respective dans un délai de 5 jours suivant l’incident dans le parking.

Ce constat auto est très important, car il permettra à la l’assurance de comprendre les circonstances de l’accrochage ou de l’accident et d’en déduire les responsabilités de chacun. De ce fait, elle pourra déterminer et appliquer les garanties d’assurance correspondantes. Il peut s’agir d’une indemnisation, d’un niveau éventuel de franchise, de malus ou bonus éventuel, etc.

Par conséquent, l’assuré doit bien remplir son constat amiable pour faire preuve d’office des faits qui se sont réalisés lors de l’accident.

Qui est responsable pour un accident dans un parking public ?

Si vous avez subi un accident dans un parking public et ouvert à la circulation de tous, le Code de la route est le seul à pouvoir déterminer le responsable ou le fautif. Il faudra évidemment établir le constat auto à l’amiable pour que l’assurance détermine selon ce Code de la route les responsabilités de chacun.

Si l’accident survient lorsque vous reculez et accrochez un autre véhicule, vous êtes le responsable. Il en est de même dans le cadre d’un accident survenu lorsque vous quittez votre parking, vous qui n’avez nullement la priorité. Si un autre véhicule vous percute par l’arrière, il aura totalement tort. De même, si on vous a percuté alors que votre voiture est immobile ou en stationnement, l’autre conducteur sera considéré comme responsable. Par ailleurs, les responsabilités ou les torts seront partagés à 50/50, si chacun de vous a été sur le point de reculer pour quitter sa place de parking.

Qui est responsable pour un accident dans un parking privé ?

Dans le cas d’un accident de voiture dans un parking privé ou dans les zones de stationnement privatives telles que les parkings d’entreprise, de copropriété ou de résidence, la situation répond à des règles particulières. Dans n’importe quelle situation, il faudra se référer aux règlements intérieurs. Il peut alors prévoir de suivre les Codes de la route. Ainsi, les règles à appliquer sont communes à celles des cas d’accident dans un parking public. Cependant, il peut prévoir des réglementations spécifiques, par exemple, la priorité des voitures sortantes pour que les places de parking se libèrent rapidement dans les parkings de copropriété. Ce sera alors aux assureurs d’établir les responsabilités de chaque conducteur et de leurs torts en s’appuyant sur ces propres règles de base. Parfois, ils déclarent un partage des responsabilités.

Lorsque ma voiture a été éraflée dans un parking

Souvent, des cas de voiture abimée tout seul peuvent survenir survenir mais il peut aussi n'y avoir aucun tiers identifiable et parfois l’auteur du dommage a commis un délit de fuite et n’a pas laissé de coordonnées. Dans ce cas, la victime devra porter plainte auprès des autorités compétentes afin d’obtenir une indemnisation. Si au contraire le responsable a laissé un contact, il vous suffit de l’appeler pour décider ensemble des mesures à prendre.

Par ailleurs, si vous souscrivez à une assurance tous risques, vous serez toujours couvert et obtiendrez une indemnisation. Ce ne serait pas le cas si vous n’avez qu’une assurance au tiers.

La seule assurance auto qui vous rembourse une partie de votre cotisation

  • 27/11/2019

    clair, simple, précis

  • 22/11/2019

    Pour le moment tout est parfait. Ils sont réactifs et clairs dans leur réponses

  • 10/11/2019

    Un service clients ultra réactif, des remboursements traités extrêmement rapidement... Le top de l'assurance !

  • 16/03/2020

    Super rapide dans le remboursement très bien merci

  • 16/03/2020

    Site facile à utiliser et remboursement très rapide. Bravo.

  • 27/01/2020

    Otherwise est parfait. Le conseiller m'a bien expliqué les démarches à suivre. Il est compétent, à l'écoute. Très bien.

  • 27/01/2020

    Site clair et simple. Bien étudié pour l'expérience utilisateur. Les contrats proposés sont plus que corrects. J'ai signé sans hésiter.

  • 27/01/2020

    Une conseillère très aimable qui a respecter mon choix de vouloir réfléchir elle m'a proposé ce qui correspondait le plus a mes attentes

  • 28/11/2019

    j'ai trouvé une assurance qui correspond à mes attentes.

  • 07/10/2019

    Rien à dire je suis très satisfaite car remboursement rapidement fait.