Assurance chat

Guide et conseils pour votre chat

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance chat en 2 minutes
Mon devis gratuit

Un chat est un membre de la famille à part entière. C'est pour cette raison qu'il est très important d'en prendre soin dès chaton en suivant notamment quelques conseils. Mieux connaître votre compagnon vous permet d'adapter les soins et de choisir pour lui la meilleure assurance. Otherwise, la mutuelle pour chat vous liste ici les différents éléments à prendre en compte pour le choix, l'éducation, le comportement ou encore les soins de votre félin. Cela vous permettra de mieux le comprendre et de lui offrir le meilleur environnement pour son épanouissement.

Prendre soin de son chat tout au long de sa vie

Le chat est un animal pouvant vivre environ 15 ans en moyenne pour une femelle et 13 ans pour un mâle. Il faut savoir que cette espérance de vie aussi longue n'est possible qu'en effectuant un bon suivi de l'alimentation et de la santé de votre félin. Cette longévité est aussi variable en fonction de la race de l'animal. Ainsi, les chats croisés ont une espérance de vie plus longue que les chats de race.

Prendre soin de votre chat est un travail de longue haleine devant être effectué depuis tout chaton. L'éducation de celui-ci est le fondement d'une bonne longévité de votre animal. Vous devez par la suite accompagner son vieillissement en adaptant l'alimentation mais aussi les traitements. Nous verrons ainsi quels sont les soins à apporter à votre chat tout au long de sa vie. Ceux-ci concernent aussi bien la prévention, l'alimentation, l'hygiène que la prise en charge des frais de santé du félin.

L'éducation du chaton

Une fois le chaton arrivé dans votre foyer, il ne faut pas perdre de temps. Son éducation doit débuter sans plus attendre. Même si votre chat arrivera à s'en sortir par lui même, il est plus qu'important de lui apprendre les règles de base. Celles-ci vont lui permettre d'accélérer son développement, d'améliorer son hygiène et de faciliter sa sociabilisation au sein de son nouvel environnement.

Voici plusieurs axes sur lesquels vous devrez insister avec votre chaton :

  • La sociabilisation du chaton : Il est important que votre animal se comporte bien en présence d'autres personnes ou d'autres animaux si vous en avez. Pour cela, l'habituer le plus tôt à rencontrer d'autres personnes est primordial. Il faudra en revanche fixer des règles aux enfants pour qu'ils n'apeurent pas le chaton.
  • Récompense et punition : Ne jamais utiliser le contact physique avec votre chaton lorsque vous souhaitez le punir. Le plus efficace est de hausser le ton en utilisant toujours les mêmes mots ou bien de l'ignorer pendant un petit moment afin de lui faire comprendre. En ce qui concerne les récompenses, caresses et friandises feront l'affaire tout en évitant de le faire de manière systématique sans quoi, il pourrait se mettre à réclamer.
  • Enseignement du respect : Cette phase a pour but de lui éviter d'aller trop loin lors des phases de jeu. Ainsi, il vous faudra le réprimander lorsqu'il sort ses griffes ou quand il se met à mordre. Sans cela, il risque de développer des mécanismes de défense qui resteront à l'âge adulte.
  • Manipulation du chaton : Manipuler un chaton dès son plus jeune âge permettra de faciliter les soins prodigués par le vétérinaire. Attention à ne pas en rajouter ce qui aurait pour effet de le dégoûter
  • La litière : Lors de son arrivée, il vous faudra laisser le chaton dans une seule et même pièce pour qu'il prenne ses marques. Il sera important d'y placer une litière. Instinctivement, il comprendra qu'il doit l'utiliser. Ne pas hésiter à le féliciter lorsqu'il a fait ses besoins.
  • La propreté : Le chat est un animal naturellement propre. Sa toilette étant faite par sa mère dès son plus jeune âge. Cet aspect viendra naturellement mais en revanche, il vous faudra vider régulièrement sa litière pour ne pas le rebuter à l'utiliser. Pour le reste, le chat se lèche régulièrement lui conférant une propreté constante.

Accompagner le vieillissement de son chat

Lorqu'un chat se fait plus âgé, certains signes sont annonciateurs d'un métabolisme plus fragile. Il faudra donc redoubler de vigilance et lui apporter les soins nécessaires.

Différents signes de vieillissement vont apparaître plus ou moins rapidement en fonction de la fragilité de votre animal. Celui-ci se dépensera moins, son appétit pourra se retrouver restreint à cause de maladies sous-jacentes comme le diabète ou encore l’hyperthyroïdie. Des problèmes d'incontinence pourraient même aussi apparaître.

Il en va de même pour les maladies dont certaines se développent avec l'âge. Vous devrez tout mettre en oeuvre pour les détécter le plus rapidement possible et tout faire pour les soigner.

Une assurance pour chat vous permettra de soulager votre portefeuille face à des tarifs chez le vétérinaire pouvant être élevés. En revanche, les premiers signes de vieillissement survenant autour du 10e anniversaire, nous vous conseillons de souscrire une assurance pour chat bien avant.

Les soins à lui apporter au quotidien (alimentation, hygiène...)

Même si le chat est un animal plutôt autonome et assez propre, cela ne signifie pas qu'il n'a pas besoin de soins au quotidien. Nous préconisons donc 4 types de soins indispensables :

  • Le toilettage : Afin de limiter l'ingestion de poils, il est recommandé de brosser son chat régulièrement (notamment s'il a des poils longs). Il vous faudra lui couper les griffes pour éviter qu'il ne se les casse ou qu'il ne vous transmette la &maladie des griffes du chat&. Enfin, lui nettoyer les oreilles avec un coton-tige limitera les risques d'infection.
  • L'alimentation : Afin d'être en bonne santé, un chat doit bénéficier d'une quantité raisonnable de nourriture saine dans la journée. Sa gamelle doit être propre et il doit avoir un point d'eau régulièrement rempli à disposition. Attention à limiter les quantités de nourriture pour éviter l'obésité.
  • Le jeu et les caresses : Le chat est un animal nécessitant beaucoup d'attention de la part de son maître. En revanche, ce temps de caresses ne doit pas être prolongé au risque d'agacer votre félin.
  • Autres soins : Il est nécessaire d'examiner régulièrement votre animal sous toutes les coutures et l'emmener chez le vétérinaire lorsque vous constatez lésions ou parasites. Il est aussi de votre devoir de respecter tous les soins de prévention tels que les vermifuges, vaccins et rappels.

Les troubles les plus fréquents chez le chat

Lors de son existence, le chat devra faire face à différents troubles de différents ordres. Les plus fréquents étant les accidents et les maladies pouvant nécessiter une intervention du vétérinaire. Dès lors, il est nécessaire d'être en mesure d'identifier ces principaux troubles pour pouvoir agir rapidement.

Les maladies courantes

Différentes formes et types de maladies existent chez les chats. Celles-ci peuvent se compliquer et entraîner le décès de votre chat si elles ne sont pas traitées à temps. Lors de l'adoption d'un nouveau félin dans votre foyer, il est nécessaire de vous renseigner au préalable sur les maladies chez le chat. Celles-ci peuvent concerner sa race, son environnement, ou encore son mode de vie. Le meilleur moyen de se premunir contre bon nombre de maladies reste la vaccination de votre animal.

Le remboursement de ces frais vétérinaires peut être pris en charge dans le forfait prévention d'une assurance santé pour chat.

Les parasites du chat

Il existe 2 grands types de parasites chez le chat : les parasites externes et les parasites internes. Il est important de savoir comment les détecter le plus tôt possible afin de soulager votre chat. Il faut savoir que parfois, une infestation de parasites trop importante peut entraîner la mort de votre animal. Une fois ces parasites identifiés ou alors pour prévenir leur apparition, il y a quelques soins à appliquer. Voici les différents conseils de nos experts pour le traitement de ces parasites :

Les interventions vétérinaires médicales

Lors de la vie d'un chat, vous serez amené à faire plusieurs aller-retour chez le vétérinaire pour diverses raisons. Ceux-ci seront très fréquentes au début de sa jeune vie de chaton et le seront un peu moins à l'âge adulte. Les principales raisons qui vous amèneront dans une clinique peuvent être très variées. Ainsi vous serez amené à consulter pour des soins de prévention, des consultations de base ou encore des interventions chirurgicales.

La prévention

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Ainsi, pour éviter tout risque de virus ou d'infestation de parasites, il vous faudra vacciner et vermifuger votre chat. Vous serez sans doute amené à limiter la reproduction de votre chat nécéssitant des interventions chirurgicales telles que la castration ou la stérilisation.

Les consultations vétérinaires

En cas de doute, il est recommandé de demander son avis à un professionnel. De cette manière vous ne passerez pas à côté d'un symptôme qui pourrait déboucher sur quelque chose de plus grave. En règle générale, les consultations ont lieu en cas de maladie, d'accident ou alors du suivi d'un traitement. Le tarifs n'étant pas plafonnés, il est nécessaire de se renseigner sur les prix pratiqués.

Les interventions chirurgicales

Le vétérinaire sera là aussi pour pratiquer des interventions chirurgicales quand cela est nécessaire. Il pourra aussi réaliser certaines interventions pour de la prévention comme pour limiter la reproduction de votre animal. Il existe différents types de chirurgies pour lesquelles votre animal sera pris en charge de A à Z par la clinique.

La reproduction du chat

Votre chatte attend une portée ou vous songez à faire reproduire votre chat de race dans un but de revente ? Sachez que la reproduction chez le chat est bien différente de nombreux animaux et les cycles plutôt courts. C'est pourquoi il est fréquent d'avoir plusieurs portées sur une même année. Il est donc indispensable de se renseigner sur les différents cycles afin de contrôler la reproduction de votre félin. Pour cela il est nécessaire de comprendre les différents cycles et moyens à votre disposition.

Interpréter le comportement de son compagnon

Lors de l'acquisition d'un chat, il est très important de surveiller tous ses faits et gestes. Le comportement du chat vous donnera une indication sur sa capacité à s'adapter à son nouvel environnement. Cette surveillance est aussi une habitude à garder au quotidien puisque ces comportements vous permettront de déceler si celui-ci est malade ou encore s'il est infesté de parasites. C'est notamment le cas si vous partez régulièrement en vacances avec votre animal. Ainsi vous pourrez prendre la décision de lui prodiguer des soins ou de l'amener chez le vétérinaire si besoin.

Les différentes races de chat

Le choix de son animal passe par la compréhension des différentes races de chat. Une race sera beaucoup plus prédisposée à une vie en intérieur qu'une autre. Il en va de même pour les maladies héréditaires plus présentes chez certaines races que d'autres. Votre choix devra tenir compte de ces paramètres. Vous trouverez ci-dessous les races de chats les plus plébiscitées des français :