Assurance animaux

Anti-puces chaton : Quels produits utiliser ?

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance animaux en 2 minutes
Mon devis gratuit

La contamination de puces et de tiques chez les chatons est un phénomène courant et cela ne devrait pas toujours être une source d’inquiétude. Pourtant, une contamination peut s’aggraver si vous ne prenez pas les mesures nécessaires le plus tôt possible. Ces mesures doivent convenir au fait qu’il s’agit encore d’un chaton qui est très sensible au produit que vous allez utiliser. Quel traitement anti-puce peut-on donc choisir pour un chaton ?

D’abord, il faut que vous détectiez les premiers signes d’une infection. Cela permet de limiter la contamination. Ensuite, il faut choisir le bon traitement. Enfin, il faut prévenir les contaminations chez votre chaton.

Détecter les puces chez son chaton

Les premiers signaux peuvent se manifester via la réaction du chaton. Il peut être plus énervé et plus grincheux que d’habitude parce que les piqûres de puces vont le gêner. Il peut ainsi grogner où secouer la tête très fréquemment.

Il se pourrait aussi que de petites bosses ou des croûtes apparaissent le long du cou ou sur le dos. D’autres signes d’irritations peuvent aussi se manifester.

Vous pouvez aussi les détecter quand vous allez caresser votre chat, notamment sur le ventre.

Il est important de savoir que les premiers signaux ne sont pas à négliger parce que les puces se développent très vite. Pour vous donner une idée, une puce peut pondre jusqu’à 20 œufs par jour, pour 20 jours de vie. Il est donc évident que leur prolifération est exponentielle.

Choisir le meilleur anti puce

Il faut savoir que les antiparasitaires prennent en compte l’âge et le poids de votre chaton. Ces deux critères peuvent, en effet, avoir un impact sur sa santé.

Pour les chatons en dessous de huit semaines, il vaut mieux utiliser une antipuce à base de Fipronil. Il s’agit d’un spray que vous pouvez utiliser à partir de 48 h de vie avec une action rapide qui permet de se débarrasser des puces sans agresser la peau du chaton.

À partir de huit semaines, vous pouvez vous servir des pipettes anti-puce pour chat. Le dosage des produits que vous allez employer dépend du poids et de l’âge de votre chaton.

Si l’infection n’est pas encore grave, vous pouvez utiliser des anti-puces naturels. Dans le cas contraire, rien ne vaut les traitements à base de produits chimiques qui sont plus efficaces. En effet, les produits naturels vont juste éloigner les puces, tandis que les produits chimiques vont les tuer définitivement.

Prévenir les puces chez le chaton

Pour la prévention, vous pouvez :

  • Utiliser un collier anti puce pour chaton qui peut limiter les contaminations et les infections (sous réserve de l’approbation du vétérinaire),
  • effectuer un traitement anti-puce tous les mois ou tous les deux mois.

Les puces se transmettent aussi entre animaux. Il vaut mieux ainsi effectuer un traitement anti-puce à vos autres animaux pour limiter les autres contaminations.

N’hésitez pas à souscrire une assurance pour chaton. Celle-ci vous permettra de faire face sereinement aux accidents ou maladies dont votre chaton pourrait être victime.