Assurance animaux

Mon chat ne mange plus : Que faire ?

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance animaux en 2 minutes
Mon devis gratuit

L’appétit du chat peut se réduire ou disparaître à cause d’un simple changement dans ses habitudes alimentaires. En effet, il peut refuser son repas à cause de son odeur, son goût ou sa texture. Dans ce cas, il vous suffit de reprendre son régime habituel pour résoudre le problème. Cette perte d’appétit devient inquiétante lorsqu’elle dure longtemps. Elle peut provoquer une perte de poids et de muscle.

Causes de perte d’appétit chez le chat

La faim et la sensation de satiété sont gérées notamment par le système nerveux central et le tractus gastro-intestinal. Des troubles de ces systèmes peuvent expliquer la perte d’appétit chez le chat. D’autres causes peuvent aussi en être à l’origine comme la fièvre chez le chat. Les différentes maladies du chat, notamment les tumeurs, les infections et les inflammations peuvent également être en cause. Un chat qui vomit traduit un empoisonnement.

Un félin peut cesser de manger à la suite d’un stress lié à des changements dans son environnement ou ses soins (entretien, régime alimentaire, etc.). Si l’animal ressent une quelconque douleur en mangeant, il perd naturellement l’appétit. Cette douleur peut être due à des maux de dents, une fracture de la mâchoire, une inflammation des cavités nasales ou buccales ou la présence d’un corps étranger dans l’appareil digestif.

Conséquences d’une anorexie

Les gros chats ne supportent pas mieux l’anorexie qu’un chat maigre. En effet, un chat obèse qui ne mange plus puisera l’énergie nécessaire à sa survie dans ses graisses. Ainsi, son foie risque de devenir gras, car il stocke des triglycérides. Il souffrira alors de la lipidose hépatique. Cette maladie se traduit par une augmentation de la taille du foie du chat et un jaunissement des muqueuses et des yeux. En s’aggravant, elle entraîne des symptômes neurologiques. A ce stade, le chat est atteint de l’encéphalose hépatique. Une intervention rapide s’impose pour réalimenter l’animal. Pour cela, le vétérinaire mettra en place une sonde naso-œsophagienne pour le réalimenter progressivement et suffisamment. Le gavage par seringue est déconseillé pour éviter l’aversion alimentaire.

Que faire si mon chat refuse de manger ?

Un chat qui ne mange plus est alarmant. Dès que vous remarquez un changement de comportement du chat, n’attendez pas trop longtemps avant de consulter afin d’éviter les conséquences graves que cela peut entraîner.

Si votre félin a perdu l’appétit suite à un changement de régime alimentaire, essayez de lui donner son plat préféré après un ou deux jours pour voir s’il remange. Si ce n’est pas le cas, consultez un vétérinaire.

La consultation est obligatoire parce que les causes de l’anorexie peuvent être nombreuses. Le diagnostic permet d’identifier l’origine de la maladie et d’adapter le traitement. Un bilan sanguin, des analyses d’urine, une échographie, une endoscopie, une IRM ou un CT-scan, peuvent être prescrits pour dépister la cause de l’anorexie. Une hospitalisation est requise dans les cas graves.