Assurance animaux

Quels sont les parasites chez le chat ?

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance animaux en 2 minutes
Mon devis gratuit

Les parasites internes comme externes ont une action pathogène pour le chat. Certains d’entre eux peuvent éventuellement provoquer des risques zoonotiques parfois majeurs, entre autres, des maladies virales. C’est la raison pour laquelle, il est important de connaître les différents types de parasites existants chez un chat afin de mieux le prémunir ou de mieux le soigner en cas d’infestation. L’âge du félin, son mode de vie, son état de santé et sa localisation géographique constituent des facteurs importants dans l’infestation. Quels sont ces parasites ? Comment prémunir et soigner les chats ?

Les parasites internes chez le chat

Deux grands groupes de parasites internes existent chez le chat. On peut tout d’abord distinguer les helminthes appelés couramment « vers ». Il faut savoir que les vers chez le chat peuvent infester son intestin, son poumon et son cœur. Dans le tube digestif du félin, plus particulièrement dans l’intestin grêle, on rencontre le plus souvent l’ascaris, un ver rond de 4 à 10 cm. Il y a aussi les ankylostomes ainsi que les vers solitaires comme le dypilidium caninum et le ténia. Par ailleurs, les vers cardio-pulmonaires les plus fréquents sont l’aelurostrongylus abstrusus, le capillaria aerophila et le dirofilaria immitis.

En outre, les protozoaires figurent dans le second groupe de parasites internes. Il s’agit de parasites qui sont constitués d’une cellule unique. Parmi les plus fréquents, on compte les coccidies, les toxoplasmes et les giardia. Ces parasites infestent généralement l’intestin du chat.

Les parasites externes chez le chat

Les principaux parasites externes qui infestent un chat sont les insectes ou les acariens. Parmi les insectes les plus fréquents, il y a les puces. En effet, tous les chats y sont exposés, y compris ceux qui vivent en milieu urbain. Mis à part les puces chez le chat, il y a également les poux. Ces insectes sont souvent discrets et ne provoquent que des démangeaisons modérées.

En ce qui concerne les acariens qui infestent le félin, les tiques sont les plus courantes. Il en existe différentes espèces. Toutefois, la tique du chat la plus fréquente est l’Ixodes ricinus (tique des bois) ou encore le rhipicephalus sanguineus (tique d’intérieur). En outre, les aoûtats sont des acariens de petite taille qui peuvent aussi infester le félin. L’aoûtat chez le chat crée des démangeaisons intenses, voire une hypersensibilité de son hôte.

À part cela, on peut aussi recenser la parasitose externe féline due à des champignons, entre autres, la teigne. Le thelazia calliapeda est également un parasite qui est plus considéré comme externe qu’interne. Il s’agit d’un ver qui se loge généralement dans la conjonctivite de l’œil et dans l’appareil lacrymal de l’animal.

Comment se prémunir des parasites ?

Pour éviter l’infestation des parasites internes qui peuvent obstruer et perforer les intestins de l’animal, il est conseillé de vermifuger son chat et ses chatons de manière systématique. En effet, le vermifuge est un excellent moyen pour lutter contre la prolifération des vers et des protozoaires. Par ailleurs, pour le prémunir efficacement d’une infestation des parasites externes, il est recommandé d’administrer un produit qui peut inhiber le développement de ces parasites. Le choix du produit doit se faire en fonction du mode de vie de l’animal. Celui-ci peut prendre diverses formes : en collier, en comprimé ou en spray. Pour ne pas se tromper, il vaut mieux demander conseil à un vétérinaire. À part l’utilisation de ces produits, une routine d’entretien du pelage de l’animal est essentielle. En plus de vérifier quotidiennement la présence de parasites dans les poils, il faut aussi les coiffer avec un peigne à fines dents.

Les différents types de soins

En cas d’infestation parasitaire, le vétérinaire peut proposer des traitements ponctuels, dont la dose sera fonction de l’importance de l’infestation ainsi que des symptômes constatés. Le soin du chat recommandé contre les parasites internes est l’administration de comprimés. Cette forme de traitement est surtout préconisée pour les chats gourmands. Il y a aussi le spot-on ou l’injection de liquide antiparasitaire. En outre, pour soigner les infestations de parasites externes, le vétérinaire peut conseiller des pipettes à appliquer sur la nuque du chat, des sprays, des comprimés sous forme orale ou des colliers libérant des actifs destinés à éliminer les parasites.

La seule assurance chat qui vous rembourse une partie de votre cotisation

  • Otherwise

    27/11/2019

    clair, simple, précis

    Edwige H

  • Otherwise

    22/11/2019

    Pour le moment tout est parfait. Ils sont réactifs et clairs dans leur réponses

    Victoria M

  • Otherwise

    10/11/2019

    Un service clients ultra réactif, des remboursements traités extrêmement rapidement... Le top de l'assurance !

    Aurélie G

  • Otherwise

    16/03/2020

    Super rapide dans le remboursement très bien merci

    Severine C

  • Otherwise

    16/03/2020

    Site facile à utiliser et remboursement très rapide. Bravo.

    Anne C

  • Otherwise

    27/01/2020

    Otherwise est parfait. Le conseiller m'a bien expliqué les démarches à suivre. Il est compétent, à l'écoute. Très bien.

    Tuyet P

  • Otherwise

    27/01/2020

    Site clair et simple. Bien étudié pour l'expérience utilisateur. Les contrats proposés sont plus que corrects. J'ai signé sans hésiter.

    Christophe B

  • Otherwise

    27/01/2020

    Une conseillère très aimable qui a respecter mon choix de vouloir réfléchir elle m'a proposé ce qui correspondait le plus a mes attentes

    Estelle A

  • Otherwise

    28/11/2019

    j'ai trouvé une assurance qui correspond à mes attentes.

    Nadira Z

  • Otherwise

    07/10/2019

    Rien à dire je suis très satisfaite car remboursement rapidement fait.

    Josiane D