Munchkin

Récemment créée, la race de chat Munchkin est originaire des États-Unis. En raison de ses pattes très courtes, ce chat est souvent comparé au Basset ou au Teckel. Ce félin à l’apparence singulière peine à se populariser et reste encore très rare en Europe, tout comme le Devon Rex, ce chat d’origine anglaise au pelage bouclé et aux grandes oreilles. Cependant, il s’agit d’un animal de compagnie agréable à élever, au tempérament amical et qui s’entend très bien avec les enfants et les autres animaux.

Race de chat Munchkin
OrigineEtats-Unis
Type de PoilsCourt, Mi-Long
Budget assuranceA partir de 13€ par mois
Perte de poilsFaible
ComportementSentimental
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 2 à 4 kg
TailleJusqu'à 23 cm
Espérance de vie15 ans
CouleursTrès vaste éventail

Historique de la race

Apparu aux États-Unis dans les années 80, le Munchkin est issu d’une mutation génétique du chat de gouttière. Son histoire commence en 1983 en Louisiane, le jour où une professeure de musique, Sandra Hochenedel, a découvert sous son camion une chatte noire enceinte aux pattes étonnamment courtes. Elle a adopté cette chatte errante qu’elle a nommée « Blackberry ». Celle-ci a donné naissance à des chatons dont certains avaient la même particularité physique, courts sur pattes. Des examens génétiques ont permis de déterminer que cette caractéristique n’est pas due à une déformation osseuse ou articulaire. Elle est apparue à la suite d’une mutation génétique spontanée. L’un des chatons de cette portée a été sélectionné comme reproducteur de la race qui a été exposée pour la première fois à New York en 1991. Le Munchkin est arrivé en France en 1983 par le biais d’un chaton noir et blanc dénommé « Bobby » qui a été importé des États-Unis par Aline et Philippe Noël.

Particularités physiques

  • Corps : la structure du Munchkin est de forme rectangulaire, sa taille est moyenne à grande avec une ossature et une musculature bien développées. Il est plus trapu que le Mau Egyptien.
  • Tête : triangulaire aux contours adoucis, elle est plus grande chez le mâle. Les yeux sont en forme de noix et placés en biais. Ils se déclinent dans une large palette de couleurs brillantes et intenses.
  • Oreilles : écartées de dimensions moyennes, elle sont larges au niveau de l’attache et légèrement arrondies aux extrémités.
  • Poil et la couleur de la robe : le Munchkin se décline en deux variétés. L’une est à poil court et l’autre à poil long. Toutes les couleurs et combinaisons de teintes sont admises.
  • Pattes : courtes et solides, elles font la particularité de cette race de chat. Elles doivent être bien droites et robustes.

Comportement et caractère

Joueur
Indépendant
Amical
Miaule
Calme

Malgré ses pattes de longueur réduite, le Munchkin est vif et actif. Il aime courir, sauter et grimper. Affectueux, il représente un agréable compagnon pour les petits et les grands. Il s’entend également très bien avec ses congénères et les chiens. De nature curieuse, cette race de chat adore explorer son environnement. D’ailleurs, son physique particulier lui permet de se faufiler un peu partout.

Conditions de vie du Munchkin

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Ce chat peut parfois s’éloigner de la maison pour explorer les environs et faire des rencontres. Toutefois, il ne va pas très loin et ne reste pas longtemps dehors, car il aime retrouver la sécurité et le confort du foyer ainsi que l’affection des humains. Le Munchkin peut s’adapter à la vie en appartement, mais idéalement, il faut mettre à sa disposition un espace extérieur sécurisé.

Santé

Robuste

Sa morphologie particulière ne constitue pas un handicap pour ce chat robuste qui n’est exposé qu’à peu de soucis de santé inhérents à sa race. Il est susceptible d’être affecté, mais très rarement, par :

  • La lordose : une affection de la colonne vertébrale
  • L’arthrose : en raison de ses courtes pattes.

Pour faire face en toute sérénité aux frais vétérinaires en cas de maladie, il est conseillé d’assurer un chat Munchkin. L’administration périodique de traitements antiparasitaires, comme une anti-tique ou une antipuce pour chat permet d’éviter certaines pathologies cutanées.

Toilettage

À l’instar d’un Burmese, le pelage du Munchkin est facile à entretenir. Il suffit de le brosser une fois par semaine. Pour éliminer les poils morts, le brossage doit être réalisé quotidiennement ou tous les 2 jours en période de mue. Ses yeux et ses oreilles doivent être contrôlés et nettoyés régulièrement.

Tarif et Budget pour un Munchkin

Un Munchkin coûte entre 400 € et 1 000 €. Son entretien annuel requiert un budget oscillant entre 800 € et 1 000 €.