Assurance animaux

La reproduction chez le chat

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance animaux en 2 minutes
Mon devis gratuit

La phase de reproduction d’un chat est très différente des autres animaux domestiques. Se divisant en quatre phases, elle est assez courte. Les cycles de reproduction et de gestation d’une chatte ont une durée très faible. C’est pourquoi plusieurs maîtres souhaitent castrer ou stériliser leur animal pour empêcher l’accouplement fréquent induisant plusieurs naissances en une année. Que faut-il savoir sur la reproduction du chat ?

Les différents cycles de reproduction

À partir de la puberté, les cycles de chaleur du chat se succèdent durant toute la saison. La phase de chaleur chez une femelle commence par le proœstrus ou début de chaleurs. Elle dure en moyenne 2 jours. C’est la période à laquelle la femelle attire l’attention des mâles. Par contre, elle n’est pas encore prête à s’accoupler avec son prétendant. Ici, la chatte présente des signes classiques comme les frottements de la tête sur toutes les surfaces, les vocalises continuelles ou encore la position de lordose. La seconde phase est l’œstrus. Durant une semaine, la chatte extériorise le même comportement, mais cette fois-ci, elle accepte l’accouplement avec un mâle. Il faut noter que pour une chatte, l’ovulation est induite par cet accouplement. Puis, vient la phase de l’intraœstrus ou repos sexuel. Celle-ci survient en cas de non-fécondation pendant la phase précédente. La durée des chaleurs chez le chat est généralement de 8 à 12 jours. Si l’animal n’a pas été sailli, le cycle reprend au bout de 10 à 15 jours, la durée de l’intraœstrus. En outre, en cas de castration du chat ou de stérilisation de la chatte, ces différentes phases n’ont pas lieu.

Le temps de gestation

L’accouplement des chats peut se présenter en deux cas. Le premier cas est un accouplement sans fécondation de l’ovule par les spermatozoïdes. Cependant, la femelle peut effectuer une pseudo-gestation. Il s’agit d’une période de 40 à 50 jours à laquelle elle se comporte comme si elle portait des petits. Par ailleurs, pour le second cas, quand la copulation des chats a abouti à une fécondation, une phase de gestation classique se met en place et dure environ 64 jours. Un développement d’un ou de plusieurs fœtus a lieu. Après 20 jours de gestation, il est important de réaliser une échographie abdominale chez un vétérinaire. Même si cet examen n’est pas obligatoire, il permet d’avoir des indices sur la viabilité des chatons. Comme chez les êtres humains, cette échographie permet d’indiquer la date de la mise-bas. Une radiographie est aussi préconisée après 40 jours de gestation. Ici, on peut dénombrer les fœtus. Il faut noter que plusieurs changements physiques et comportementaux pendant le temps de gestation de la chatte sont possibles. Elle peut, par exemple, prendre du poids. Ses mamelles se développent aussi considérablement.

La mise-bas de la chatte

Les propriétaires de chats ont souvent pour soucis l’incapacité de déterminer la période de mise-bas de leur animal. Par contre, cette phase peut se reconnaître facilement. En effet, la chatte devient plus câline avec son entourage quelques jours avant la mise-bas. Elle cherche souvent de la compagnie et va chercher des coins où mettre au monde ses chatons. Il peut s’agir d’un espace clos comme un carton ou un placard.

Au début de la contraction, la chatte se couche ou traîne son ventre par terre. L’intervalle de temps entre la première contraction et la sortie des chatons peut être très long. En moyenne, cela dure 10 heures. Des mucus précèdent la sortie des bébés chats. Après environ 30 minutes, la mère va mettre bas à ses chatons. Un moment de pause est généralement utilisé par la chatte pour nettoyer sa progéniture en se débarrassant des enveloppes de gestation, en coupant le cordon et en enlevant le placenta.

Les soins post naissance

Dans la majorité des cas, la mère prend soin elle-même de sa portée dès l’expulsion. Par contre, dans certains cas, notamment par manque d’expérience ou à cause des mauvaises conditions de mise-bas, des douleurs ou de l’inconfort, cette prise en charge peut être défaillante. Ici, une intervention du propriétaire s’avère indispensable. Il faut, entre autres, procéder à un dégagement des voies aériennes du chaton, une stimulation de sa respiration ou encore les soins du cordon ombilical. Par contre, pour l’alimentation de la portée, le lait maternel peut être suffisant jusqu’à 1 mois après la naissance. En revanche, s’il est insuffisant, le lait maternisé est indispensable. Cette insuffisance peut se reconnaître par le comportement de la mère. Celle-ci est capable de rejeter sa portée.

La seule assurance chat qui vous rembourse une partie de votre cotisation

  • Otherwise

    19/11/2020

    Des informations très limpides, un service client assez rapidement disponible.

    Ann V

  • Otherwise

    17/11/2020

    Super efficace et pas cher au top que se soit l'équipe ou les contrats

    Smaine O

  • Otherwise

    17/11/2020

    Service client au top, site très clair, pour l'instant entièrement satisfaite

    Laurie F

  • Otherwise

    02/10/2020

    Satisfait des prestations et de la rapidité des remboursements ce qui est le principal. Manque de réactivité et beaucoup de complications quand il s'est agi de faire un avenant , changer un chat de propriétaire , modifier le contrat

    Philippe F

  • Otherwise

    17/08/2020

    Pour le moment rien à redire mutuelle chiens, traitement des dossiers le jour même maxi le lendemain et remboursement aussitot Je recommande

    Marie-Elisabeth D