Assurance chat

La gestation chez le chat

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance animaux en 2 minutes
Mon devis gratuit

En plus d’être très câlines, les chattes sont aussi réputées pour être des « usines » à chatons. Ce sont des animaux très fertiles. Elles ont de fortes chances d’être gestantes chaque fois qu’elles sont en chaleur, c’est-à-dire tous les 2 mois. Pour ceux qui ont une chatte, quels sont alors les signes révélant qu’elle attend des petits ? Comment garantir une gestation et une mise à bas sans souci de l’animal ?

Les signes de grossesse chez la chatte

Le temps de gestation chat s’étale en moyenne sur 9 semaines. Cela est d’autant plus court que la portée est nombreuse. Cependant, les premiers signes révélateurs de gestation ne se manifestent que vers 3 à 4 semaines après l’accouplement. Les mamelons de l’animal vont alors s’endurcir et s’entourer d’une auréole rosée. Il perd légèrement en entrain, mais aura un gros appétit. Cela entraîne une prise de poids et quelques rondeurs au niveau de l’abdomen. Il n’aura plus du tout ou moins de signes de chaleur. Ces symptômes physiologiques peuvent aussi s’accompagner de changements comportementaux (calme soudain, attitude craintive, etc.).

Il est à noter que ceux qui ne veulent pas avoir plusieurs félins à gérer peuvent recourir à la stérilisation chat.

Préparer la naissance de ses chatons

Pendant toute la durée de gestation de la chatte, il faut parfois garder un œil sur son état général. Veillez à la nourrir autant que possible, la caresser, assurer la mise à jour de certains vaccins (pris en charge dans le forfait prévention d'une assurance pour chat), lui prodiguer ses vermifuges et ses antiparasitaires habituels.

L’avis du vétérinaire est toujours utile au cas où la chatte présente des signes inquiétants : saignements, perte d’appétit, abattement, etc. À l’approche du jour J, certaines dispositions sont à prendre pour lui garantir une naissance sereine :

  • Contact rapide du vétérinaire en cas de complication
  • Papier pour noter l’heure de naissance et le poids des chatons
  • Balance pour peser les petits
  • Lait pour chatons dans l’éventualité où la montée de lait de la chatte est insuffisante
  • Boite en carton qui fera office de « nid »
  • Serviettes éponges pour débarbouiller les chatons au cas où leur mère est inapte à les lécher.

Une fois ces éléments prêts, efforcez-vous de garder la chatte à l’intérieur durant les derniers jours de gestation.

Les signes de la mise à bas

Quelques signes indiquent l’imminence de la mise à bas chez la chatte gestante.

Entre autres vous pouvez remarquer qu’elle s’abreuve et s’alimente moins. Elle commence à se chercher un endroit calme et tranquille à travers la maison. Sa température chute entre 37 °C et 38 °C si normalement, elle doit être à 38,5 °C. Environ 24 heures après cette baisse de température, le travail devrait débuter.

Le jour J, la femelle gestante miaule bruyamment comme lors de sa première chaleur chat. Elle se couche sur le côté et semble avoir du mal à respirer. En principe, ses contractions durent environ 2 heures. Durant ce laps de temps, rassurez-la en lui parlant et en la caressant. La mise à bas par chaton se fait en quelques minutes pour chacun. Cependant, l’expulsion de tous les chatons peut s’étaler sur 1 heure voire plus.

Après la mise à bas, la chatte nettoiera ses petits et stimulera leur respiration en les léchant. Elle sectionnera elle-même le cordon ombilical avec ses dents et ses griffes.