Assurance chat

Vaccin du chat : Tout savoir

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis assurance chat en 2 minutes
Mon devis gratuit

Bien que la vaccination d’un chat ne soit pas une obligation légale, elle est fortement recommandée pour le bien-être et la santé de votre félin. Sans cela, votre chat ne pourra pas être admis à des pensionnats et les contacts avec d’autres chats seront limités par les propriétaires ou les associations. De plus, la vaccination permet de protéger votre chat de plusieurs maladies dangereuses qui pourraient potentiellement le tuer.

Pourquoi faire vacciner son chat ?

Un vaccin est un agent pathologique génétiquement modifié (d’une ou de plusieurs maladies) qui sera injecté dans votre chat. Cette injection ne va pas déclencher la maladie, mais elle va pousser le système immunitaire du chat à créer des anticorps qui sauront résister à la maladie. Ainsi, quand la maladie va vraiment toucher le chat, son système immunitaire aura les anticorps nécessaires pour empêcher celle-ci de prendre place. Bien que cette pratique soit réfutée par plusieurs idéologies, la vaccination a toujours été le seul moyen de combattre certaines maladies que cela soit chez l’humain que chez d’autres animaux.

Il est recommandé de vacciner son chat pour :

  • Le protéger de plusieurs maladies comme la rage ou la rhinotrachéite féline,
  • Accomplir son devoir de citoyen parce qu’un chat qui n’a pas reçu un vaccin contre la rage ne pourra pas voyager hors frontières. La rage est une maladie mortelle pour le chat, mais qui est aussi transmissible chez l’homme et le risque de mortalité est très élevé.

C’est le vétérinaire qui définira le vaccin à faire et l’âge idéal. Du fait que les vaccins ne sont pas obligatoires, il déterminera aussi les vaccins qu’il faut absolument faire selon le style de vie du félin. On peut donc distinguer les vaccins essentiels, ceux qu’on doit absolument faire comme le vaccin contre la rage, et les vaccins recommandés, ceux qui dépendent du style de vie du chat.

Quand faut-il le faire vacciner ?

Pendant les premières semaines qui suivent leurs naissances, les chatons sont encore protégés par les anticorps de leur génitrice (si celle-ci a été vaccinée). Ces anticorps sont temporaires et passagers. Ainsi, ils ne peuvent protéger le chaton que jusqu’à 8 semaines de vie. Il est donc conseillé de vacciner son chat à partir de 8 semaines. Les vaccins les plus courants à cet âge sont contre le typhus félin et la grippe féline. Au-delà de 12 semaines, un seul vaccin suffira pour protéger l’animal de plusieurs maladies.

Un vaccin ne peut pas être permanent parce que les maladies évoluent ou que son efficacité s’atténue. Il faut donc effectuer un rappel annuel des vaccins effectués. Une mutuelle ou une assurance pour chat prendra en charge les frais de vaccination engagés. Celle-ci permettra de baisser le tarif du vétérinaire pour votre chat ainsi que le prix des vaccins du chat.

Les vaccinations recommandées

On peut avoir 3 vaccins recommandés pour protéger contre 3 maladies du chat :

  • Vaccin contre la rage : qui est obligatoire par certaines législations étant donné que cette maladie est transmissible à l’homme.
  • Vaccin contre le coryza du chat : ou le rhume du chat, qui est une maladie mortelle pour les chatons vu qu’elle touche le système respiratoire.
  • Vaccin contre le typhus félin : qui ressemble au parvovirose chez le chien, causant du vomissement, de la diarrhée et une perte d’appétit, un amaigrissement, et peut même tuer le chat s’il ne reçoit pas les meilleurs soins dans les plus brefs délais.

Qu’il s’agisse d’un chaton ou d’un chat adulte, un vaccin est toujours recommandé pour sa santé, et fait partie des premiers soins du chat. Un animal vacciné sera en meilleure santé et ne sera pas touché par les maladies qui peuvent le tuer. Que votre chat soit toujours en contact avec l’extérieur ou qu’il reste toujours à la maison, le vaccin va le protéger pendant une longue période.