Berger d’Asie Centrale

Le Berger d’Asie Centrale est un chien de montagne qui est à la fois un chien de garde comme le Berger Belge Malinois et un chien de compagnie. Le mâle est réputé plus imposant que la femelle. Il possède aussi une plus grande tête et un garrot plus prononcé. Pour vivre en harmonie avec cette race canine, vous devez la comprendre.

Logo Otherwise bleu clé
OrigineRussie
Type de PoilsMi-Long
Budget assuranceA partir de 10€ par mois
SantéRobuste
ToilettageBrossage régulier
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 65 à 80 kg
TailleJusqu'à 75 cm
Espérance de vie15 ans
CouleursTrès vaste éventail

Historique de la race

Le Berger d’Asie Centrale est une race de chien ancienne qui provient de la Russie. Il est le résultat de plus de quatre millénaires de sélections naturelles. Il est né d’un croisement d’un dogue du Tibet et d’un gampr Arménien. Originaire de la montagne, ce canidé a fait face à de rudes conditions climatiques et à des prédateurs naturels qui ont façonné sa personnalité, sa résistance et sa détermination. A l’instar du Berger Hollandais, ce chien a été utilisé à la base comme un chien de protection de bétails, de caravane et d’habitation.

Particularités physiques

Le Berger d’Asie Centrale est un chien de grande taille et d’une construction massive comme le Berger Belge Laekenois et le Berger Belge Tervueren. Cependant, il se caractérise par :

  • Corps : massif et volumineux.
  • Poil : mi-long à long, très fourni, droit, dense, associé à un sous-poil bien garni.
  • Couleur : toutes les nuances sont admises, sauf le bleu et le marron.
  • Tête : rectangulaire, massive, bien proportionnée par rapport au corps, crâne haut, front plat, truffe large et bien développée, museau tronqué et modérément long, mâchoires puissantes, joues bien développées.
  • Oreilles : triangulaires et de taille moyenne, épaisses, attachées basses, pendantes.
  • Yeux : ovales, moyens, bien écartés, légèrement enfoncés et de couleur foncée.
  • Queue : bien garnie de poils et portée joyeusement.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Cette race canine est, tel le Berger Blanc Suisse, pleine d’assurance, de fierté et de courage. La plupart du temps, elle est calme et équilibrée. Par ailleurs, quand il s’agit de protéger sa famille, ce chien peut être extrêmement tenace et se montre déterminé. Cette qualité fait de lui un bon chien de garde.

Malgré que ce chien soit connu comme mordant et agressif, son éducation doit se faire en douceur, mais avec de la fermeté. Pour développer son côté chien de compagnie, cette race canine doit être sociabilisée le plus tôt possible afin qu’elle puisse côtoyer les humains et les autres animaux de compagnie.

Conditions de vie du Berger d’Asie Centrale

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Par sa taille et ses caractéristiques, le Berger d’Asie Centrale n’est pas un chien qui est destiné à vivre dans un appartement. Pour s’épanouir correctement et se sentir heureux, le Berger d’Asie Centrale a besoin d’un grand espace. En revanche, il peut s’adapter à une vie urbaine, à la seule condition que son maître lui propose des exercices ou une promenade pour qu’il puisse se dépenser.

Santé

En général, le Berger d’Asie Centrale est doté d’une santé robuste. En effet, ce chien rustique est d’une construction naturellement forte. Son double poil lui permet aussi d’être protégé des intempéries. Quoi qu’il en soit, pour se prémunir d'éventuelles maladies, il est nécessaire de souscrire le chien à une mutuelle santé. Pour trouver la meilleure offre, mieux vaut passer par un comparateur d’assurance pour chien.

Toilettage

Le Berger d’Asie Centrale ne nécessite qu’un soin de base régulier. Son pelage requiert un brossage d’une à deux fois par semaine. Tandis qu’en période de mue, l’entretien du pelage de cette race de chien doit se faire tous les jours.

Tarif et budget pour un Berger d’Asie Centrale

Pour acquérir un chien de la race Berger d’Asie Centrale, il faut compter un prix d’achat entre 900 et 1 300 euros. Dès les premiers mois de l’animal, le maître doit aussi prendre en charge d’autres frais comme le vermifuge pour chien ou encore le prix d’un vaccin pour chien.