Bichon à poil frisé

Le Bichon à poil frisé est une race canine qui se reconnaît facilement grâce à son caractère plein de gaieté et de vivacité. Physiquement, il se distingue par sa petite taille, sa couleur blanche immaculée et ses poils longs en spirale et souples. Afin d’offrir à ce canidé la vie dont il a besoin, mais surtout pour vivre en harmonie avec lui, vous devez comprendre les particularités de la race.

Logo Otherwise bleu clé
OrigineFrance, Belgique
Type de PoilsLong
Budget assuranceA partir de 10€ par mois
SantéRobuste
ToilettageRégulier pour éviter les noeuds
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 3 à 4 kg
TailleJusqu'à 34 cm
Espérance de vie15 ans
CouleursBlanc pur

Historique de la race

Le Bichon à poil frisé, aussi appelé Tenerife, est une race de chien ancienne qui est apparue vers le XIVe siècle. Il fait partie des quatre races de bichon avec le Bichon Havanais, le Bichon Maltais et le Bichon Bolonais. Né sous la Renaissance italienne, ce chien est le résultat d’un croisement du Bichon Maltais avec d’autres chiens de petite taille comme le caniche et le barbais. La race a été introduite sur le territoire français au XVIe siècle où elle a rencontré un succès considérable durant les règnes de François Ier et Henri III. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Bichon à poil frisé s’est fait rare. Néanmoins, la race a été sauvée par un éleveur belge. Elle a été reconnue par la Fédération Cynologique Internationale ou FCI en 1959.

Particularités physiques

Contrairement à un Berger Allemand, le Bichon à poil frisé est un chien de petite taille. Il se distingue par :

  • Corps : rein large et musclé, croupe arrondie, poitrine développée et flancs bien relevés.
  • Poil : long, fin, doux, tirebouchonné, non plat ni cordé, soyeux et souple.
  • Couleur : blanc pur.
  • Tête : crâne plat et plus long que le museau, stop accentué, truffe arrondie et noire, joues plates et lèvres fines et sèches.
  • Oreilles : tombantes et fines.
  • Yeux : de forme arrondie avec des couleurs foncées.
  • Queue : portée haut et gracieusement recourbée.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Ce petit chien aime vivre à proximité de son maître, ce qui fait de lui un bon animal de compagnie comme le Colley à poil long. D’ailleurs, il supporte mal la solitude. Ce canidé est très attaché à son maître et à sa famille adoptive. Vif, enjoué et joueur, il peut aussi s’entendre parfaitement avec les enfants. D’un naturel doux et docile, il est facile à éduquer.

Conditions de vie du Bichon à poil frisé

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Le Bichon à poil frisé est un chien d’intérieur qui est fait pour une vie d’appartement. Cela ne l’empêche pas de s’adapter à tout mode de vie. Cette race de chien peut bien apprécier une maison avec un jardin clôturé.

Santé

Robuste

Le Bichon à poil frisé est une race canine qui est dotée d’une bonne santé. Toutefois, il peut présenter une prédisposition à diverses pathologies comme la maladie de Legg-Perthes-Calvé qui est une nécrose aseptique de la tête fémorale. Ce canidé peut aussi souffrir de cataracte, de dystrophie cornéenne et de luxation de la rotule. À part cela, il n’est pas à l’abri des maladies infectieuses ou virales générées par l’infestation des parasites comme l’aoûtat chez le chien. Quoi qu’il en soit, ces maladies peuvent être prises en charge en prenant une assurance pour animaux.

Toilettage

Puisque les poils du Bichon à poil frisé sont susceptibles de créer fréquemment des nœuds, un brossage régulier est nécessaire pour maintenir la beauté de son pelage, mais aussi sa couleur blanche. Ce chien a aussi besoin de se laver plusieurs fois par an. Une toilette régulière doit également se faire tout en portant une attention particulière autour des yeux et des oreilles. Il faut aussi lui brosser les dents.

Tarif et budget pour un Bichon à poil frisé

Pour adopter un chiot de la race, il faut compter un prix d’achat allant de 700 à 1 000 euros ainsi qu’un coût d’entretien annuel. La première année, le maître doit prendre en charge ses premiers vaccins, les vermifuges, ainsi que d’autres frais, entre autres, le prix des produits antiparasitaires pour prévenir l’infestation de tiques ou de puces chez le chien.