Bouvier d’Appenzell

Le Bouvier d’Appenzell ou Bouvier des Alpes est un chien de taille moyenne plébiscité pour son agilité, son intelligence et sa vivacité. De construction et de caractère équilibrés, il se reconnaît à son pelage tricolore ainsi qu'à son regard empreint de malice.

Logo Otherwise bleu clé

Carte d'identité

OrigineSuisseType de PoilsCourtBudget assuranceA partir de 10€ par moisSantéRobusteToilettageBrossage hebdomadaireAlimentationCroquettes de haute qualité

PoidsDe 22 à 25 kgTailleJusqu'à 58 cmEspérance de vie14 ansCouleursNoir, feu, blanc

Historique de la race

Le Bouvier Appenzellois ou Appenzeller Sennenhund nous vient d’Appenzell, une ville suisse du côté de Saint-Gall. Comme le Bouvier des Ardennes, cette race de chien servait à conduire et à garder les troupeaux de bovins.

Vers la fin du XIXe siècle, un garde forestier, Max Sieber, prit l’initiative d’introduire la race auprès de la SCS (Société Canine Suisse). Dans la même foulée, celui-ci reçut une dotation du Conseil d’État du canton de Saint-Gall pour soutenir l’élevage de ce chien. En 1898, il peut ainsi en présenter 8 spécimens lors de la première exposition canine internationale tenue à Winterthur, en Suisse. En 1906, son club est créé grâce à l’initiative du professeur Albert Heim. En 1914, ce dernier en rédigea le standard. Ce qui amena à sa reconnaissance auprès de la FCI (Fédération Cynologique Internationale) en 1954, l’année à laquelle le Grand Bouvier Suisse rejoint la fédération.

Particularités physiques

Bien plus petit que le Bouvier Bernois, le Bouvier d’Appenzell se distingue en abord par son corps robuste, compact et inscriptible dans un carré. Il a le cou court et fort, le dos modérément long et ferme ainsi que des lombaires musclées et courtes. S’ajoutent à cela une poitrine large et basse ainsi qu’un ventre un peu relevé. Le corps de ce bouvier suisse s’étire en longueur par une queue épaisse et mi-longue. Celle-ci est attachée haut et se garnit de poils légèrement plus longs sur sa face interne.

Pour ce qui est de son pelage, ce chien se couvre de poils courts, denses, brillants et plats. Ceux-ci forment une robe tricolore comme celle du Bouvier de l’Entlebuch. Sur un fond noir ou havane se dépeignent des marques de feu ou blanches. Ces marques se répartissent au-dessus des yeux, sur le poitrail, sur les joues et les pattes. Ce pelage s’accompagne en plus d’un sous-poil gris, noir ou marron.

Ce chien se reconnaît aussi à sa tête bien proportionnée. Il a le crâne plat. Ses oreilles s’attachent haut et sont de formes triangulaires aux bouts arrondis. Celles-ci sont larges à la base et tombent jusqu’aux joues. Puis, il y a ses yeux en amandes et de petites tailles emplis de malice.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Chien de travail d’origine, le Bouvier d’Appenzell est connu pour être vif, assuré, courageux et intelligent. Rustique, il jouit en plus d’un remarquable instinct protecteur tel le Bouvier des Flandres. Il garde véhément son troupeau et son foyer tout en se montrant méfiant avec les inconnus.

Cependant, ce n’est pas qu’un chien bouvier. On l’adopte aussi comme chien de compagnie et de famille. D’un naturel joyeux et affectueux, il s’entend sans problème avec les enfants. Il s’attache facilement à son maître. Son seul défaut est la loquacité et son puissant aboiement.

Pour l’éduquer, mieux vaut choisir la méthode « entre fermeté et douceur ». On couplera à cela une approche pédagogique par le jeu.

Conditions de vie du Bouvier d’Appenzell

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Le Bouvier d’Appenzell s’épanouit davantage dans un cadre avec de grands espaces comme une maison à la campagne ou une maison avec un grand jardin clôturé. Un milieu urbain et une vie en appartement lui conviennent peu. Il a besoin du grand air pour se dépenser. Il aura besoin de se sentir utile et d’être stimulé physiquement et mentalement. Au mieux, son maître doit être disponible aussi souvent que possible.

Santé

Robuste

Sur le plan santé, ce Bouvier des Alpes jouit d’une grande résistance. Rustique, on ne lui connaît aucune prédisposition pathologique.

Malgré sa robustesse, ce chien peut tomber malade ou contracter une dysplasie de la hanche à un moment donné de sa vie. Dans ce cas de figure, il est plus qu’avantageux de débourser le prix d’une assurance pour animaux pour alléger les frais de soins. Cela permettra de mieux gérer les dépenses, dont le prix pour castrer son chien, le prix pour le débarrasser des parasites chez le chien ou le coût d’un déparasitage de vers.

Toilettage

Ce chien de Suisse s’avère facile d’entretien. Il se suffit à des soins du chien basiques. En outre, un brossage hebdomadaire lui suffit. Durant les périodes de mues, il faut prévoir 2 à 3 brossages par semaine.

Tarif et Budget pour un Bouvier d’Appenzell

Un tel chien coûte 1200 € en moyenne. Pour l’entretenir, un budget mensuel de 40 € est amplement suffisant.