Brachet Tyrolien

Le Brachet Tyrolien est un chien de taille moyenne, mais léger. Doté d’un instinct très protecteur, il a le profil idéal d’un chien de garde. C’est aussi un chien qui ne nécessite pas beaucoup d’entretien, ce qui fait de lui le chien parfait pour une première adoption. Le Brachet Tyrolien est un chien curieux et vif, mais au tempérament calme et joyeux.

Race de chien Brachet Tyrolien
OrigineAutriche
Type de PoilsCourt
Budget assuranceA partir de 10€ par mois
SantéRobuste
ToilettageBrossage régulier
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 18 à 20 kg
TailleJusqu'à 50 cm
Espérance de vie14 ans
CouleursFauve, noir et feu, blanc

Historique de la race

Appelé aussi Brachet Autrichien à Poil lisse ou Chien Courant du Tyrol, le Brachet Tyrolien est une race très ancienne originaire d’Autriche, comme le Brachet autrichien noir et feu, dont les origines remontent au XIVe siècle. Comme tous les chiens courants, c’est un descendant du chien courant celtique. Ayant le profil parfait pour un chien de chasse, il était le préféré de l’empereur Maximilien Ier au début du XVIe siècle. Il faut attendre la deuxième moitié du XIXe siècle, ou plus précisément les années 1860, pour qu’un élevage de chien de race Brachet Tyrolien voit le jour. Les premiers standards ont été mis en place en 1896 et la race fut reconnue par la FCI en 1954.

Particularités physiques

Musclé, mais léger, il est agile et athlétique. Voici ses différentes caractéristiques physiques :

  • Poil : dense et grossier, sous poil fin.
  • Couleur : Fauve ou noir et feu (peut aussi être tricolore) avec des marques blanches.
  • Corps : plus long que haut ; le dos large, incliné et long ; la poitrine est bien descendue et le ventre bien rentré.
  • Tête : grande par rapport au corps, large, sèche et bombée. Le stop est marqué, la truffe noire.
  • Yeux : grands, de couleur marron foncé.
  • Oreilles : larges, attachées haut, les extrémités sont arrondies.
  • Queue : longue, attachée haut, portée en haut ou en sabre selon l’humeur du chien.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Le Brachet Tyrolien est un chien de chasse doté d’un odorat très fin et pointu. C’est un chien courant comme le Brachet Allemand, le Brachet Polonais, le Brachet de Styrie à poil dur et le Basset de Westphalie, et un chien de recherche au sang. La curiosité est son plus grand défaut. Il peut donc se montrer un peu têtu surtout pendant les promenades. L’éducation au rappel doit se faire très tôt quand on commence à dresser son chien. C’est un chien très protecteur qui n'est pas violent du tout, sauf quand il sent que sa famille est menacée. Il peut être calme et affectueux envers sa famille, et très méfiant envers les étrangers.

Conditions de vie du Brachet Tyrolien

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Une maison à la campagne ou un grand jardin clôturé fera son bonheur. Il pourra ainsi se dépenser comme bon lui semble. Il est aussi souple au niveau du régime alimentaire, privilégiez toutefois la qualité à la quantité.

Santé

Robuste

Doté d’une santé solide et robuste, le Brachet Tyrolien n’est pas sujet à des maladies génétiques. Il peut pourtant être touché par les maladies communes comme le parvovirose chez le chien. Aussi, il faut que les vaccins et les vermifuges soient à jour pour éviter qu’il contracte ce type de maladie.

Nous vous recommandons d’opter pour la meilleure assurance pour chien afin de protéger votre compagnon à 4 pattes des accidents et maladies.

Toilettage

Le Brachet Tyrolien n’exige pas un entretien très poussé. Les gestes de soin les plus basiques peuvent suffire. Il faut nettoyer régulièrement ses oreilles, ses yeux et ses dents, car ce sont de véritables nids à bactéries. Le brossage du pelage doit aussi être régulier pour enlever les poils morts. Les bains ne sont pas obligatoires sauf dans des cas extrêmes comme lorsqu’il joue dans la boue. Néanmoins, vous pouvez leur donner un bain tous les 6 mois.

Tarif et Budget pour un Brachet Tyrolien

Le prix d’un Brachet Tyrolien varie de 500 à 800 €. L’entretien annuel coûte 700 € en moyenne. Une souscription à une mutuelle est vivement conseillée.