Chien loup de Saarloos

Animal primitif, le Chien-loup de Saarloos se méfie naturellement face à des inconnus et des situations qui lui sont étrangères. Au sein de sa famille, il reste attaché et docile. Son apprentissage demande du temps et de la patience. Et il est indispensable de le socialiser. Ce n’est pas un chien pour les novices, une prise en main ferme sans brutalité est requise afin de ne pas se faire dépasser par ce grand chien et pour pouvoir l’accompagner convenablement dans sa vie.

Logo Otherwise bleu clé
OriginePays-Bas
Type de PoilsMi-Long
Budget assuranceA partir de 10€ par mois
SantéRobuste
ToilettageBrossage hebdomadaire
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 30 à 40 kg
TailleJusqu'à 75 cm
Espérance de vie12 ans
CouleursSable ou fauve

Historique de la race

La paternité de la race est attribuée à Leendert Saarloos, (1884 -1969), un éleveur néerlandais qui l’a créée. Au commencement de la race, c’était une louve européenne de souche sibérienne qui a été croisée avec un berger allemand, tout comme le chien loup tchécoslovaque qui est issu d’un croisement de berger allemand et des loups des Carpates. Il a pu développer la race à partir de 1930 sur la base d’un chiot mâle, après des échecs répétés qui seraient dus à des problèmes de gestation chez le chien. Au fil des sélections, les caractères héréditaires du loup dominent ceux du berger allemand. La race n’est reconnue qu’en 1975 et en dehors des Pays bas elle est peu rencontrée. Le FCI a reconnu à titre définitif la race en 1981.

Particularités physiques

Le poil est changeant selon la saison, en hiver c’est le sous-poil qui est prédominant qui forme avec le poil de couverture une fourrure qui couvre le corps et en été, c’est le poil de couverture qui domine.

La robe peut être sable ou fauve clair à foncé charbonné ou sable ou fauve clair à foncé ombré de marron ou crème blanchâtre

La tête a l’aspect proche du loup. Avec un stop peu marqué, le crâne est plat et large sans être exagéré.

Les oreilles sont attachées près de l’œil, de taille moyenne, mais épaisse, elles ont une forme triangulaire. Toujours mobiles, les oreilles traduisent l’humeur du chien.

Les yeux, de couleur jaune et en forme d’amande expriment un caractère attentif et réservé sans être craintif.

Le corps est plus long que haut, le dos est droit et fort et la ligne de dessous est légèrement relevée.

Quant à la queue, elle est épaisse à la base et bien couverte de poils. Elle est portée quasiment en sabre comme chez le chien de Saint Hubert et encore plus haut lorsque le chien est en éveil.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Le chien loup de Saarloos est très intelligent. Il a hérité des instincts primitifs du loup et considère son maître comme le chef de meute. Il a tendance à fuir face à une situation qui lui est étrangère. Calme et discret, ce n’est pas un chien de garde.

Il est très attaché à son groupe social et ne donne pas sa confiance à n’importe qui. Ce chien ne supporte pas la solitude. Seul et inactif, il a tendance à la destruction. Pour l’éduquer, une bonne relation entre le maître et le chien doit être instaurée.

Conditions de vie du Chien loup de Saarloos

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Le chien loup de Saarloos préfère les grands espaces. À la campagne, un grand jardin clôturé lui sied parfaitement, un besoin qu’il partage avec le chien de Canaan.

Ce n’est pas non plus un chien pour novices, il faut une expérience canine confirmée pour adopter ce chien. Le maître doit être très dynamique pour pouvoir satisfaire ses besoins d’exercices physiques. Il lui est nécessaire de faire des promenades sur une grande distance pour se dépenser physiquement tous les jours.

En vue de stimuler son intelligence, et pour renforcer son lien avec le maître, des séances d’éducation ludiques peuvent être proposées.

Santé

Robuste

Côté santé, vu sa robustesse et son caractère primitif, aucune maladie fréquente n’est observée. Toutefois, compte tenu de sa fourrure épaisse, il est conseillé de surveiller la présence d’aoûtat qui peut provoquer la maladie de la lyme chez le chien. I

l est prudent de consulter un vétérinaire qui a déjà eu affaire à un chien loup de Saarloos quand on lui administre un médicament. Il montre une plus grande sensibilité à certains médicaments. Souscrire à une mutuelle pour chien est très recommandé pour la prise en charge en cas de maladies.

Toilettage

Vers la fin de l’hiver et au début de l’été, une mue importante est observée chez cette race. Le brossage quotidien est recommandé pour se débarrasser des poils. En dehors des périodes des mues, c’est un chien qui est facile à entretenir. Un brossage hebdomadaire est nécessaire.

Contrairement au Chien d’eau Portugais qui aime l’eau, les bains sont plutôt déconseillés pour le chien loup de Saarloos, comme c’est le cas chez le Chien de montagne des Pyrénées.

Tarif et budget

Pour acquérir un chien loup de Saarloos, il faut prévoir entre 900 euros et 1200 euros. Pour subvenir à ses besoins, un budget mensuel de 50 euros est nécessaire.