Coton de Tuléar

Vif et très intelligent, le Coton de Tuléar est un chien de petite taille à poil long, fin et cotonneux. Généralement blanche, la robe peut être tachée de fauve ou grise sur les oreilles.

Race de chien Coton de Tuléar
OrigineMadagascar
Type de PoilsLong
Budget assuranceA partir de 10€ par mois
SantéRobuste
ToilettageBrossage régulier pour éviter les noeuds
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 3 à 6 kg
TailleJusqu'à 28 cm
Espérance de vie15 ans
CouleursBlanc avec parfois quelques taches sur les oreilles

Historique de la race

Originaire du sud de Madagascar, dans la région de Tuléar, ce chien serait le descendant des divers types de bichons qui accompagnaient les navires commerciaux des colons français au XVIe siècle. Le standard de la race est reconnu en 1970. C’est en 1977 que la race est importée en France.

Particularités physiques

Le poil de texture cotonneuse est fin et légèrement ondulé. La robe est de couleur blanche généralement avec des taches grises ou fauves sur les oreilles. De forme triangulaire, le crâne est bombé. Le museau est court par rapport au crâne. Les oreilles sont elles aussi triangulaires, fines et tombantes et mesurent environ 7 cm. Les yeux sont ronds de couleur foncée, pétillants et expriment un regard malicieux.

Le Coton de Tuléar est court sur pattes. Le corps est plus long que haut, un point commun qu’il a avec le Basset des Alpes et à l’opposé du grand Tosa. La queue est basse et recourbée sur le dos lorsque le chien est en action.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Très affectueux, le Coton de Tuléar est un animal de compagnie parfait. C’est un chien spontané, joueur qui apprécie bien la compagnie des enfants. Il est méfiant à l’égard des étrangers. Cette race ne supporte pas la solitude, il a besoin d’une présence humaine. Ce chien peut s’accommoder facilement à la présence d’autres animaux. Le Coton de Tuléar exige une certaine fermeté sans brutalité pour son éducation. Ce chien est séducteur et rusé. Il est intelligent et assimile les ordres qu’il préserve une fois qu’il les a acquis.

Conditions de vie du Coton de Tuléar

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Le Coton de Tuléar aime bien vivre en appartement ou dans une maison. C’est une race qui s’adapte à toutes les habitudes à condition que ses besoins de promenades quotidiennes soient satisfaits, un caractère qu’il partage avec le Bouvier d’Appenzell. Il lui faut une promenade 30 min par jour pour se dépenser.

Santé

Robuste

Le Coton de Tuléar est une race assez robuste malgré sa taille. Il a une santé solide. Toutefois, il est sujet à des problèmes de pathologie de la peau. Ce chien peut présenter certaines allergies cutanées qui risquent de se transformer en infections microbiennes. Comme tous les chiens de petite taille, il peut être atteint de la luxation des rotules, une affection articulaire. L’ataxie néonatale est spécifique au Coton de Tuléar, mais cette pathologie est rare. Si cette affection du cervelet atteint le chien, cela pourrait lui être fatal. La souscription à une mutuelle pour animaux est recommandée pour supporter les charges liées à une maladie éventuelle.

Le vaccin reste un acte de prévention conseillé. En outre, l’administration de vermifuge pour chien, de une à trois fois par an est nécessaire en fonction du mode de vie et de l’âge du chien.

Toilettage

Compte tenu de son pelage, le coton de Tuléar nécessite beaucoup d’entretien à l’instar du Yorkshire Terrier. Des nœuds irréversibles peuvent se former si le brossage n’est pas régulier. Un brossage quotidien permet de les éviter et de prévenir la présence de tiques chez le chien. Sinon, le pelage doit être rasé. Le Coton de Tuléar perd peu de poil comme le Berger Belge Laekenois. Il ne présente pas de mues saisonnières comme les autres chiens. Un bain mensuel est requis pour le maintenir propre, mais il faut l’y adapter dès son jeune âge.

Tarif et budget du Coton de Tuléar

Un Coton de Tuléar coûte entre 1000 et 1500 €. Le budget alimentation peut tourner autour de 20 à 30 € par mois et l’entretien de la fourrure peut varier entre 30 € et 50 € par mois si vous n’arrivez pas vous-même à l’entretenir correctement avec l’emploi d’un shampoing spécial.