Dogue du Tibet

À vue de nez, le Dogue du Tibet fait penser à un gros nounours venu tout droit des montagnes. Cependant, derrière cet air floconneux se cache en réalité un chien assez difficile à gérer. De par sa nature, il a un caractère affirmé et peu démonstratif. Il est loyal, mais dominateur. Cela en fait un excellent chien de garde qui se méfie naturellement des étrangers.

Race de chien Dogue du Tibet
OrigineChine
Type de PoilsLong
Budget assuranceA partir de 13€ par mois
SantéRobuste
ToilettageRégulier
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 64 à 82 kg
TailleJusqu'à 71 cm
Espérance de vie14 ans
CouleursNoir avec ou sans marque de feu (Possible bleue ou dorée)

Historique de la race

Le Dogue du Tibet, ou Mastiff tibétain de son autre nom, nous vient des plateaux de l’Himalaya. Ses ancêtres Do-Khyi y étaient traditionnellement utilisés par des bergers nomades pour protéger chèvres, moutons et yacks. Ses autres ancêtres Tsang-Khyi servaient de « chiens de porte » des monastères tibétains. Dans la culture locale, il s'apparente au Shih Tzu.

On remonte ses origines à plus de 3000 mille ans. Pour preuve, Aristote en fit une description environ 350 ans av. J.-C. Néanmoins, le mastiff du Tibet actuel n’aurait été importé en Europe, plus précisément en Angleterre, qu’au XIXe siècle. En 1847, Lord Hardinge, le vice-roi des Indes, offrit en cadeau un mastiff du Tibet mâle à la reine Victoria. Par contre, la race ne foula la France qu’en 1978.

Particularités physiques

Le Dogue du Tibet est classé dans le groupe des molossoïdes. Tel le Dogue Allemand, c’est un chien géant. Il est vigoureux et gratifié d’une ossature massive.

Ce corps de mastodonte se dote d’une queue bien touffue et épaisse. Mi-longue, celle-ci est attachée haut et s’enroule sur son dos. Ce chien se couvre d’un pelage à poils longs et droits. Celui-ci s’en vient avec un sous-poil épais et dru. Au niveau de son cou, il s’affuble d’une crinière de lion. Sa fourrure peut arborer différents coloris : noir couplé ou non à des marques de feu, bleu ou doré avec ou non des marques de fauve, zibeline.

Sa large tête est massive. Elle est agrémentée d’un stop marqué et d’un museau mâtin moins prononcé que celui du Mastiff Anglais. Elle se dote d’yeux bruns et de taille moyenne. Ses oreilles tombantes sont mi-longues et forment un cœur.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Le Dogue du Tibet possède un caractère têtu et affirmé. Ce n’est pas le genre de chien qui convient à tout amateur canin. Il attend d’être respecté. Être affectueux et démonstratif n’est pas sa plus grande qualité, contrairement au Dogue de Bordeaux. C’est plus une race protectrice et loyale faite pour la garde.

Ce chien n’est pas très à l’aise avec les enfants vu qu’il ne contrôle pas sa force et qu’il peut être imprévisible. Avec les étrangers, il se montre très méfiant. Par contre, il s’entend bien avec les autres animaux, à condition d’avoir été socialisé tôt.

Pour bien l’éduquer, il faut y aller avec fermeté, mais sans brutalité. C’est comme avec le Dogue de Majorque.

Conditions de vie du Dogue du Tibet

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Par sa grande taille, le Dogue du Tibet n’est pas fait pour une vie en appartement. Il lui faut de l’espace pour s’épanouir. Il s’accommode plus dans une maison avec un jardin ou à la campagne. La nuit, il préfère dormir dehors. S’il doit vivre en milieu urbain, il faudra le sortir régulièrement.

Santé

Robuste

Ce chien de montagne se distingue par sa robustesse. Il jouit d’une santé de fer, mais d’une espérance de vie plus courte, contrairement au Dogue Argentin. Comme il est peu sportif, il peut être sujet à l’embonpoint s’il est gavé de nourriture.

Éventuellement, il peut attraper certaines pathologies dont : épilepsie, infections chroniques des oreilles, troubles oculaires (ectropion et entropion), ostéochondrite disséquante, panostéite, démodécie (gale chez le chien), allergies et polyneuropathie héréditaire. Il peut souffrir d’une dysplasie de la hanche bien que cela soit rare.

Pour faire face à de telles maladies, souscrire une assurance chien est préconisé. Cela permettra d’amortir ses frais de soins pour le déparasitage (anti-puce pour chien, traitement des aoûtats, etc.), la vaccination et bien d’autres.

Toilettage

Le Dogue du Tibet a besoin d’un brossage intensif à raison de 2 à 3 fois par semaine pour préserver la beauté naturelle de son pelage. S’ajoute à cela un brossage des dents 2 à 3 fois par semaine. Les oreilles se nettoient 1 fois par semaine. Au besoin, ne pas hésiter à effectuer de temps en temps un détartrage pour chien. Pour le bain, il lui en faut un tous les 6 mois.

Tarif et budget pour un Dogue du Tibet

À l’achat, un Dogue du Tibet coûte entre 1000 € et 1500 €. Comme il s’agit d’un chien de grande taille, il faut au moins débourser 80 € par mois pour son alimentation.