English Toy Terrier

Figurant dans le groupe des chiens terriers, l’English Toy Terrier, qui était à l’origine un chien ratier et d’agrément, n’est actuellement utilisé que comme un chien de compagnie. Il se distingue par son caractère agréable. Pour offrir à cet animal le mode de vie qu’il mérite, vous devez comprendre la race.

English Toy Terrier
OrigineGrande-Bretagne
Type de PoilsCourt
Budget assuranceA partir de 13€ par mois
SantéRobuste
ToilettageBrossage hebdomadaire
AlimentationCroquettes de haute qualité
PoidsDe 3 à 4 kg
TailleJusqu'à 30 cm
Espérance de vie16 ans
CouleursNoir et feu

Historique de la race

L’English Toy Terrier, comme le Bull Terrier, l’Airedale Terrier, le Border Terrier et le Fox Terrier, est une race canine originaire d’Angleterre. Ce chien est probablement un descendant du Manchester terrier.

La race était très populaire au XIXe siècle. À cette époque, elle était présente dans les riches maisons anglaises où elle servait pour des concours de chasse au rat et comme « chien jouet ». En revanche, la race est désormais peu représentée, même dans son pays d’origine. C’est la raison pour laquelle, elle est considérée comme une race autochtone vulnérable. L’English Toy Terrier a été reconnu à titre définitif par la FCI le 17 septembre 1963.

Particularités physiques

Ce chien terrier de petite taille se reconnaît à son apparence élégante et compacte. Il se distingue également par :

  • Corps : bien proportionné et harmonieux, musculature sèche, ossature fine, dos légèrement voussé, rein rehaussé et poitrine haute et étroite.
  • Poil : court, dense, serré et luisant.
  • Couleur : noir ébène et feu.
  • Tête : longue et étroite, cunéiforme, crâne plat, museau en forme de coin, stop léger, lèvres serrées et truffe noire.
  • Yeux : en forme d’amandes, disposés obliquement, petits, de couleur foncée et sans reflet clair de l’iris.
  • Oreilles : attachées hautes, assez rapprochées, droites, longues, galbées et forme de flammes de bougie. Elles sont pliées à la naissance, mais sont portées droit, dès neuf mois.
  • Queue : attachée basse. Elle est épaisse à la base et s’effile jusqu’à la pointe.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Vif, joyeux et joueur, l’English Toy Terrier est un chien de compagnie par excellence. Comme un American Staffordshire Terrier, ce chien est également courageux, docile et intelligent. En effet, puisqu’il a été utilisé pour la chasse aux rats, il a hérité les qualités de terriers de ses ancêtres. Assez affectueux, ce canidé est fait pour s’entendre avec toute la famille. En revanche, il est assez fragile. Ainsi, il est déconseillé pour les foyers qui possèdent des enfants agités. Quoi qu’il en soit, cette race de chien a besoin d’une éducation et d’une socialisation précoce.

Conditions de vie de l’English Toy Terrier

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

L’English Toy Terrier peut s’adapter à tous les modes de vie, même en appartement, tant qu’il est suffisamment promené et soigné. Par contre, il ne faut pas l’élever avec des rongeurs, car son instinct de ratier peut refaire surface.

Santé

Robuste

Ce petit chien est doté d’une santé assez robuste. Toutefois, certains individus de la race connaissent une malformation héréditaire, plus précisément la luxation de la rotule. Il faut aussi faire attention à ne pas le gâter avec beaucoup de nourriture afin de ne pas perturber son équilibre.

Pour anticiper les frais vétérinaires, il est préférable d’opter pour une assurance pour chien avec une couverture accident et maladie.

Toilettage

Les poils courts de l’English Toy Terrier sont faciles à entretenir. Ils ne nécessitent qu’un brossage hebdomadaire pour préserver leur propreté et leur luisance. Ce brossage permet aussi de maintenir la santé de sa peau. À part cela, ses yeux et ses oreilles doivent également être régulièrement examinés et nettoyés.

Tarif et Budget pour un English Toy Terrier

Pour acquérir un English Toy Terrier, il faut compter un prix d’achat entre 1 600 et 1 800 euros. À cela s’ajoute un coût d’entretien annuel. Pour sa première année, il faut également prendre en charge les frais pour le vermifuge pour chien et le prix d’un vaccin pour chiot.