Grand Bouvier Suisse

Appelé aussi Grosser Schweizer Sennenhund, Greater Swiss Mountain Dog, le Grand Bouvier Suisse est un grand chien polyvalent qui peut être utilisé comme chien de garde, chien de traîneaux ou chien de sauvetage grâce à son intelligence. Très vivace, il n’est pas fait pour les personnes âgées. En effet, ce chien demande beaucoup d’exercices pour se dépenser.

Logo Otherwise bleu clé
OrigineSuisse
Type de PoilsMi-Long
Budget assuranceA partir de 13€ par mois
SantéAssez robuste
ToilettageBrossage régulier
AlimentationNourriture humaine ou croquettes de haute qualité
PoidsDe 35 à 50 kg
TailleJusqu'à 72 cm
Espérance de vie11 ans
CouleursNoir, feu et blanc

Historique de la race

Le Grand Bouvier Suisse est un descendant des grands bouviers de tradition suisse. Il était autrefois utilisé comme chien de trait ou gardien des bovins. La race a été reconnue en Suisse en 1909 et inscrite au Livre d’Origine Suisse (LOS). Il doit son nom au professeur Albert Heim, un grand spécialiste de la race. La FCI a publié un standard de la race en 1939, puis la reconnaissance à titre définitif de la race a été publiée le 13 août 1954.

Particularités physiques

Le Grand Bouvier Suisse est un chien de grande constitution.

Le poil, long et serré, recouvre un sous poil dense.

La robe est tricolore. C’est une caractéristique qu’il partage avec les autres bouviers, à l’instar du Bouvier de l’Entlebuch, du Bouvier des Ardennes ou du Bouvier Bernois. Elle est de couleur noire avec des marques feu rouge brun ou blanches.

La tête est massive, avec un crâne assez large et plat. Le stop est peu marqué et la truffe est de couleur noire. Le museau d’apparence très forte comporte des lèvres bien jointes de couleur noire.

Ses mâchoires puissantes sont articulées en ciseaux.

De forme triangulaire et de taille moyenne, les oreilles sont attachées haut. Elles sont accolées aux joues au repos, mais orientées en avant lorsqu‘il est en action.

Les yeux de dimension moyenne sont en forme d’amande et de couleur noisette à marron. Ils affichent un regard exprimant la vivacité et la gentillesse.

Le corps légèrement plus haut que long dispose d’un cou musclé et fort. Son dos est rectiligne et robuste et la croupe est longue et large à la fois, tandis que le ventre et le flanc sont relevés, mais juste légèrement.

La queue est épaisse et pendante au repos. Portée plus haute et incurvée vers le haut quand le chien est en éveil, elle n’est jamais enroulée sur le dos.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Avec un tempérament équilibré, cette race de chien a beaucoup d’assurance et de calme. Méfiant avec les inconnus, elle n’est jamais craintive et sait protéger sa famille adoptive comme le Bouvier d’Appenzell. Le Grand Bouvier Suisse, affectueux, est un très bon chien de compagnie.

Comme tous les chiens de garde, cette race est très dépendante de son maître. L’apprentissage dès son jeune âge lui permet de s’habituer à la solitude.

Grâce à son intelligence, son éducation est assez aisée. Elle doit être ferme et cohérente et menée dès son jeune âge, car c’est un chien peu docile comme le Berger Blanc Suisse.

Le Grand bouvier Suisse n’aboie jamais sans raison. Chien de garde, il aime rester dans son environnement. Pour l’adopter en premier chien, il faut connaître ses instincts et ses particularités.

Conditions de vie du Grand bouvier Suisse

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Du fait de son gabarit et de ses besoins d’activités, ce chien ne se sent pas à l’aise dans un appartement. Il a besoin d’un grand espace clôturé pour s’épanouir. Son maître doit être dynamique et suffisamment présent pour le sortir s’il est en appartement.

Ce chien a besoin de se dépenser avec des exercices et de nombreuses activités qui le stimulent physiquement, socialement et olfactivement. L’insuffisance d’exercices l’amène à être destructeur.

Le voyage avec son maître s’avère difficile à cause de son gabarit.

Santé

Robuste

Le Grand Bouvier Suisse a une santé solide. C’est un chien robuste et rustique. Chiot, il doit être vacciné contre les maladies courantes des chiens. Il faut s’informer auprès d’un vétérinaire du prix d’un vaccin pour chiot.

Son double poil lui permet de résister à de rudes conditions climatiques. Il supporte bien le froid, les activités doivent être modérées en saison chaude.

La race est prédisposée à l’adénome. Comme tous les chiens de grand gabarit, il peut être sujet à la dysplasie de la hanche et du coude. Il peut aussi être atteint de retournements d’estomac. Le déparasitage se fera périodiquement en lui administrant la dose prescrite de vermifuge pour chien. Il est aussi recommandé de consulter un comparateur d’assurance pour chien, pour se prémunir en cas de problèmes de santé.

Toilettage

Ce chien présente deux mues par an, dont l’une au printemps et l’autre à l’automne, durant lesquelles les pertes de poils sont importantes. Un brossage hebdomadaire lui est suffisant en dehors des mues pendant lesquelles, le brossage doit être quotidien.

Tarif et budget du Grand bouvier Suisse

Pour acquérir un Grand Bouvier Suisse, il faut prévoir entre 1100 euros et 1800 euros pour les hautes lignées. Pour subvenir à ses besoins, il faut compter environ 60 euros par mois pour son gabarit.