Landseer

Le Landseer est un chien qui se distingue par sa robustesse et ses formes harmonieuses. Haut sur pattes, il a une allure dégagée et de grandes enjambées. Bon nageur et dynamique, il peut être un excellent chien de sauvetage. Son caractère sociable fait aussi de lui un bon chien de compagnie. Pour vivre en harmonie avec ce chien rustique, vous devez connaître tout ce qui distingue sa race.

Logo Otherwise bleu clé

Carte d'identité

OrigineAllemagne, Suisse, Canada, Terre-NeuveType de PoilsLongBudget assuranceA partir de 13€ par moisSantéRobusteToilettageBrossage hebdomadaireAlimentationCroquettes de haute qualité

PoidsDe 50 à 70 kgTailleJusqu'à 80 cmEspérance de vie11 ansCouleursBlanc et noir

Historique de la race

Le Landseer est une race de chien ancienne à poil long qui s’est développée en Grande-Bretagne. Il s’agit d’un chien d’eau à pattes palmées à l’origine du Terre-Neuve. Il doit son nom de chien au peintre animalier Edwin Landseer. Après la Première Guerre mondiale, cette race canine a quasiment disparu. Cependant, des éleveurs en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas se sont efforcés de sauver la race au XXe siècle. Cette race de chien est reconnue officiellement par la Fédération Cynologique Internationale ou FCI en 1960.

Particularités physiques

Le chien Landseer est un canidé imposant comme le Saint-Bernard. Il est doté d’une forme harmonieuse :

  • Corps : robuste avec un dos ferme et droit, un rein musclé, une croupe large et arrondie, une poitrine large et un ventre peu remonté.
  • Poil : long, dense, lisse et fin. Il possède un sous-poil moins dense que celui du Terre-Neuve.
  • Couleur : blanc en majorité, mais parsemé de plaques noires discontinues sur le tronc et la croupe.
  • Tête : d’une expression noble avec un crâne large et massif, un stop net, une truffe noire, des babines sèches et des joues moyennement développées.
  • Oreilles : de taille moyenne et attachées haut. Elles ont une forme triangulaire.
  • Yeux : de dimensions moyennes avec une couleur brune à brun foncé.
  • Queue : épaisse avec des poils fournis et serrés.

Comportement et caractère

Protecteur
Indépendant
Calme
Amical
Aboiements

Affectueux et d’un bon tempérament, le Landseer aime la vie en famille. Il est toujours sociable, que ce soit avec sa famille adoptive ou avec ses congénères. Infatigable et dynamique, ce canidé adore également jouer. Il peut donc devenir le meilleur ami des enfants. Contrairement à un Berger Belge Tervueren, ce chien reste calme en toutes circonstances. Il est aussi facile à éduquer. Bon nageur, le Landseer peut assurer parfaitement le travail lié à l’eau.

Même si ce canidé n’est pas un bon chien de garde, sa taille et sa robustesse peuvent dissuader les étrangers qui veulent pénétrer sur son territoire.

Conditions de vie du Landseer

Sociable avec les enfants
Sociable avec les animaux
Sociable avec les étrangers

Ce chien rustique a besoin d’espace pour se dépenser et s’épanouir. Si ce canidé est suffisamment stimulé et promené, il peut s’adapter à une vie urbaine. Toutefois, une maison avec un grand jardin ou un vaste espace extérieur lui convient mieux. Une longue promenade peut aussi lui faire beaucoup de bien.

Santé

Robuste

Le Landseer est un chien doté d’une santé de fer. Cependant, comme tous chiens de grande taille comme le Chien Loup de Saarloos, le Berger Yougoslave et le Braque de Weimar, entre autres, il peut éventuellement souffrir d’une dysplasie de la hanche. Pour anticiper ces risques, il vaut mieux souscrire à une mutuelle. Pour trouver la meilleure offre, il faut comparer les prix d’une assurance pour chien.

Toilettage

Sa robe fournie nécessite un brossage hebdomadaire. En période de mue, la fréquence du brossage doit être de 2 à 3 fois par semaine. Il faut aussi porter une attention particulière aux zones près des oreilles, des franges des membres et des aisselles. Un chien Landseer ne se lave que s’il est très sale. Après une baignade en mer, un rinçage à l’eau claire suffit normalement.

Tarif et Budget pour un Landseer

Pour adopter un Landseer, il faut compter un budget allant de 1 000 à 1 200 €. Le prix peut varier en fonction du sexe et de l’âge du chien. Le maître doit aussi prévoir le coût d’entretien annuel, la vaccination, le vermifuge et les frais découlant de la période de reproduction du chien.