Bientôt la fin de la Sécurité Sociale étudiante ?

Par  La rédaction  - 00 min

C’était l’une des mesures phares du programme d’Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle. La réforme de la Sécurité Sociale étudiante semble être une promesse en passe d’être tenue.

En effet, selon la feuille de route remise au Premier Ministre par Agnès Buzyn, actuelle ministre des Solidarités et de la Santé, la Sécurité Sociale étudiante devrait être rattachée au régime général de l’Assurance Maladie à compter du 1er janvier 2018.

Cette mesure a pour objectifs « d’améliorer le service rendu » et « dégager des économies », elle devrait apparaître dans la prochaine loi de financement de la Sécurité Sociale à l’automne. Reste à Matignon d’arbitrer.

Concrètement cela changerait quoi pour les étudiants si cette réforme est adoptée ? Cela signifierait que jusqu'à 20 ans ils seraient affiliés, en tant qu'ayant-droits de leurs parents, au régime général de la Sécurité Sociale, puis deviendraient eux-même assurés sociaux au delà de 20 ans. Finie l'obligation de s'affilier tous les ans à la sécu étudiante.

Pour rappel, le régime étudiant de la Sécurité Sociale a été créé en 1948 et est la cible de nombreuses critiques ces dernières années pointant ses nombreux dysfonctionnements.

Affaire à suivre !