Fin du RSI : quels changements ?

Par  La rédaction  - 02 min

Janvier 2018 marque la fin du Régime des Salariés Indépendants (RSI). La protection sociale des salariés indépendants est transférée au régime général. Une transition prévue sur une période de 2 ans pour définitivement dire au revoir au RSI. 

Fin du RSI : une réforme attendue 

Réforme attendue de la campagne d'Emmanuel Macron, la fin du RSI est largement plébiscitée.  Dans le dernier rapport de la Cour des comptes, le RSI est défini comme "une catastrophe industrielle" rien que ça... Une comparaison qui en dit long sur les performances du système. En place en 2006, le RSI connaît depuis sa création de nombreux problèmes de gestion.  Les bénéficiaires critiquent une mauvaise qualité de service et des délais de remboursement d'indemnités trop lents. 

Aujourd'hui le RSI compte 6,5 millions d'assurés. La réforme est d'autant plus nécessaire que la proportion de salariés indépendants ne cesse d'augmenter. Le gouvernement prévoit le transfert des affiliés actuels au régime général de la sécurité sociale sur une période de 2 ans. 


Fin du RSI : changements au 1er janvier 2018

Nouvelle année, nouveau nom ! Fini le RSI, bonjour à la "Sécurité Sociale des Indépendants". Nouvelle appellation, nouveau logo et nouvelle adresse Internet www.secu-independants.fr

securite-sociale-des-independants
Pendant les 2 ans de transition, les anciennes agences RSI devenues agences "Sécurité Sociale des Indépendants" restent ouvertes. Les affiliés conservent les mêmes contacts et numéros d'information pour suivre leur dossier.

Les cotisations, les versements des remboursements maladie ou prestations retraites restent inchangés. Les nouveaux indépendants déclarés après septembre 2018 resteront, quant-à eux,  sous le régime de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM). 


Fin du RSI : changements début 2020 

L'objectif 2020 ? L'affiliation au régime général de tous les salariés indépendants. Des espaces et guichets dédiés aux indépendants sont prévus. La "Sécurité Sociale des Indépendants" sera alors définitivement supprimée. Une organisation plus simple pour une meilleure protection sociale des indépendants : 

- Unique interlocuteur pour la santé : CPAM 
- Unique interlocuteur pour les cotisations : URSSAF
- Unique interlocuteur pour la retraite : l'assurance retraite

Les différents parcours professionnels des indépendants seront mieux pris en compte. La personnalisation des prestations et des démarches devrait permettre une meilleure qualité de gestion.


Alors, on reste en contact ? Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter et Linkedin