Qu’est-ce que la maladie des griffes du chat ou Bartonellose ?

Par  La rédaction  - 02 min

Vous aimez beaucoup les animaux et vous élevez des chats. Vous appréhendez que vos petits compagnons à quatre pattes ne vous transmettent la maladie des griffes du chat ou Bartonellose. Quels sont les symptômes de cette pathologie et ses origines ? Quels sont les mesures de prévention à prendre et le traitement en cas de transmission ? Éléments de réponse à travers cet article.

Les symptômes de la Bartonellose

Le temps d’incubation de cette maladie dure 1 à 2 semaines. Les premiers symptômes n’apparaissent qu’au bout de 7 à 15 jours après la griffure ou la morsure du chat, quelle que soit la race de chat.

La maladie se manifeste tout d’abord par l’inflammation des ganglions lymphatiques, une rougeur, une cicatrice ou une lésion cutanée au niveau de la zone blessée. Le patient peut aussi avoir de la fièvre. Ses vaisseaux lymphatiques peuvent être fragilisés ou élargis.

En cas d’attaque virulente de l’agent infectieux, les symptômes peuvent s’apparenter à des atteintes neurologiques ou à des infections oculaires. La Bartonellose peut également engendrer des douleurs musculaires. Toutefois, ces complications sont rares.

Origine de la transmission

La maladie des griffes du chat est due à une bactérie scientifiquement appelée « Bartonella henselae » d’où provient sa dénomination “Bartonellose”. Il s’agit d’une bactérie Gram négatif intracellulaire qui se transmet à l’homme par le biais d’un vecteur animal, via un chat dans la plupart des cas.

Une personne attrape la maladie à la suite d’une griffure ou d’une morsure de chat. Un chien peut, dans de très rares cas, transmettre cette zoonose.

Certains chercheurs émettent l’hypothèse que les puces ou les tiques des animaux domestiques peuvent aussi transmettre l’agent infectieux responsable de la Bartonellose.

Prévention et traitement de la maladie des griffes du chat

  • Prévention

Il existe de nombreuses mesures pouvant être mises en œuvre pour se prémunir de cette maladie transmissible par vos petits compagnons :

- Des mesures collectives : elles consistent à traiter les chats contaminés et à vérifier la présence éventuelle de parasites, tels que les tiques et les puces dans les poils des animaux domestiques.

- Des mesures individuelles : bien observer le comportement du chat (ou celui du chien) et adopter la bonne méthode pour éviter une griffure ou une morsure. Généralement un animal domestique griffe ou mord non intentionnellement lorsque vous jouez avec lui ou au moment de lui donner son repas. Il peut aussi griffer ou mordre s’il est en colère.

- La souscription à une mutuelle pour chat proposant un forfait prévention qui prend en charge les traitements antiparasitaires, les vermifuges, les vaccins et les rappels.

  • Traitement

En cas de morsure et/ou de griffure, la première chose à faire consiste à bien laver la plaie, puis à la soigner avec des produits adaptés, à l’instar de n’importe quelle autre blessure. Ensuite, vous devez adopter de rigoureuses précautions d’hygiène afin d’éviter une éventuelle infection de celle-ci

La maladie des griffes du chat est généralement bénigne. Dans la plupart des cas, le sujet affecté guérit spontanément sans avoir besoin de traitement particulier.

Toutefois, en cas de complication, il est préférable de consulter un médecin qui prescrira un traitement par antibiotiques.