Mutuelle santé des retraités : les changements du 1er juillet 2017

Par  La rédaction  - 02 min

En France, les employeurs choisissent et négocient la complémentaire santé de leurs salariés. L’employeur supporte une part significative de son coût (minimum 50%) qui ne se réduit bien souvent, aux yeux du salarié, qu’à une ligne de prélèvement supplémentaire sur sa fiche de paie. Mais cette participation de l'employeur s’arrête lorsque le salarié part à la retraite. C'est ce que nous appelons une "sortie de groupe". Et c'est généralement à ce moment que les jeunes retraités prennent toute la mesure de l'importance de leur assurance santé et du budget à y consacrer pour être bien couvert.

Ainsi l’assuré qui souhaite conserver sa mutuelle santé de salarié, se retrouve confronté à une forte hausse de sa cotisation. Jusqu'à présent, grâce à la loi Evin, cette hausse était limitée à 50% du tarif global applicable aux salariés en activité, et ceci sans limite de durée. Mais tout change le 1er juillet 2017 avec la modification de cette loi par le décret du 21 mars 2017.

Au 1er juillet 2017 : fin du plafonnement de la hausse de cotisation santé et lissage du tarif sur 3 ans

Désormais les jeunes retraités souhaitant conserver leur mutuelle d'entreprise verront la hausse de leur cotisation s'échelonner sur 3 ans :

  • la première année de retraite, il n'y aura aucune hausse par rapport à la cotisation des salariés actifs
  • la deuxième année, le tarif ne pourra augmenter de plus de 25%
  • la troisième année, le tarif ne pourra augmenter (de nouveau) de plus de 50%
  • et à partir de la quatrième année, la hausse ne sera plus plafonnée : l'intérêt de conserver sa mutuelle d'entreprise sera inexistant car ses tarifs deviendront libres (et pourront potentiellement s'envoler)

La réforme du 1er juillet met donc fin à la limitation de la hausse dans le temps pour les retraités telle que le prévoyait la loi Evin depuis août 1990.

Un conseil : anticipez votre assurance santé !

Que vous deviez prendre votre retraite prochainement ou que ce soit déjà le cas, il vous est indispensable de connaître les modalités et conditions tarifaires de votre mutuelle d'entreprise si vous n'en avez pas encore changé.

De quoi motiver à faire jouer la concurrence au plus tôt et à découvrir les innovations en matière de mutuelle ! C'est pourquoi chez Otherwise nous avons lancé l'assurance santé collaborative : plus équitable, solidaire et transparente, c'est la seule qui permet d'être remboursé chaque année d'une partie de sa cotisation, permettant de réaliser des économies au fil du temps, sans craindre la hausse des tarifs. Idéal pour les jeunes retraités.

Découvrez l'assurance santé nouveaux retraités Otherwise : pour s'assurer autrement, ensemble.

jeunes retraités