Règles de conduite en hiver

Par  La rédaction  - 02 min

En hiver les conditions météorologiques rendent la conduite plus compliquée. Il faut être plus vigilant pour éviter les dangers. Pour vous assurer un maximum de sécurité voici les règles pour une conduite en hiver.  


Vérifier votre véhicule

Les principaux dangers sur la route en hiver sont le gel, le verglas, le brouillard givrant et la neige. L’une des premières règles de conduite en hiver est de vous assurer de la totale fiabilité des éléments techniques de votre véhicule. Contrôlez dans un premier temps la pression des 4 pneus, attention une température basse influe sur la pression mesurée, il faut rajouter 0,2 bar à la pression recommandée. Pour une bonne visibilité, il faut vérifier l’état des essuie-glaces et du niveau du liquide antigel. Ne pas oublier également l’alimentation et la batterie qui sont sensibles au froid.


S’équiper en conséquence

Quand les températures descendent en dessous des -7, il peut-être recommandé d’équiper son véhicule de pneus neige. Spécialement conçus pour la conduite hivernale, ils sont plus adhérents et permettent une conduite plus facile. Si vous roulez dans des zones souvent enneigées il faut veiller à conserver des chaînes dans votre véhicule. Une règle de conduite à respecter car sur certains axes de montagne, celles-ci sont obligatoires. Si vous prenez la route malgré des conditions difficiles penser à emporter un “kit de survie” avec des vêtements chauds, une lampe de poche, un outil pour dégivrer le pare-brise, des ampoules de rechange, une couverture de survie, de l’eau et de la nourriture.

regles-de-conduite-en-hiver1

Vérifier les conditions météo avant de prendre la route

Avant votre départ, il est essentiel de vous renseigner sur l’état du trafic et des conditions météorologiques. Pour consulter ces infos, rendez-vous sur les deux sites référents :

  • Bison futé pour savoir exactement l’état du trafic

  • Météo France pour connaître les conditions météo tout au long de votre trajet

Avec toutes ces indications vous pouvez prévoir les complications. En cas de forte perturbation il est recommandé de retarder voire de reporter votre déplacement si les conditions sont trop mauvaises. 


Autres règles essentielles de conduite en hiver

Pour la sécurité de tous il faut adapter sa conduite en cas d’intempéries hivernales :

  • Réduire sa vitesse et allonger les distances de sécurité

  • Ne jamais dépasser un engin de service en action (chasse-neige, engin de salage)

  • Allumer les feux de croisement si la luminosité est insuffisante

  • Allumer les feux de brouillard en cas de chute de neige

  • Respecter au minimum une pause toutes les 2 heures


Après l’assurance santé et l’assurance chien/chat, nous allons lancer prochainement notre assurance auto collaborative signée Otherwise. Pour être informé en avant-première inscrivez-vous à notre newsletter. À bientôt, en espérant que ces règles de conduite en hiver vous seront utiles !


Alors, on reste en contact ? Rejoignez la communauté Otherwise sur Facebook, Twitter et Linkedin.


source : http://www.securite-routiere.gouv.fr