Quel remboursement pour l’homéopathie ?

Par  La rédaction  - 02 min

Un nombre croissant de Français privilégient la médecine douce pour se soigner. L’homéopathie gagne ainsi de plus en plus de terrain dans le domaine de la santé. Ce traitement naturel est désormais pris en charge par l’Assurance Maladie. La mutuelle santé propose, elle aussi, une garantie optionnelle pour le remboursement des soins dans le cadre de l’homéopathie. Quels sont les remboursements prévus par la Sécurité Sociale et la mutuelle santé pour l’homéopathie ?

L’homéopathie : qu’est-ce que c’est  ?

L’homéopathie est une méthode de soin consistant à donner à dose très faible au malade, une substance qui pourrait provoquer les symptômes de la pathologie si elle est administrée à une personne en bonne santé. Le traitement repose sur l’usage d’une très petite quantité de substances végétales, minérales ou végétales diluées et présentées sous forme de granules imbibées que le patient laisse fondre sous sa langue.

Le remboursement par l’Assurance Maladie

L’Assurance Maladie prend en charge les traitements homéopathiques à hauteur de 30 % de la base de remboursement prévue par la Sécurité Sociale, ce taux étant de 80 % pour les adhérents du régime d’Alsace-Moselle. Les indemnisations concernent les préparations magistrales homéopathiques et les médicaments homéopathiques.

La Sécurité Sociale classe les médicaments homéopathiques avec une vignette bleue. Ils peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance. Qu’ils soient acquis sur prescription médicale ou dans le cadre de l’automédication, ils sont remboursés selon le taux fixé par l’Assurance Maladie.

L’Assurance Maladie ne prend pas uniquement en charge le traitement homéopathique. Elle prévoit également le remboursement de la consultation chez un homéopathe, un tel praticien étant un médecin généraliste qui s’est spécialisé dans ce segment particulier de la médecine douce. Le taux de prise en charge est de 70 % du tarif conventionnel qui est de 25 €.

Au cas où le médecin homéopathe n’est pas conventionné, il peut pratiquer un dépassement d’honoraires. Cependant, le remboursement de la Sécurité Sociale restera toujours basé sur le tarif conventionnel.

Le remboursement par la mutuelle santé

La souscription à une mutuelle santé s’avère incontournable pour un remboursement plus conséquent des traitements homéopathiques. Dans le cadre de la complémentaire santé, certaines mutuelles proposent en option, le « reste à charge » ou le « tiers payant mutuelle » pour prendre en charge le différentiel entre les coûts des médicaments et le remboursement par la Sécurité Sociale. À l’encontre des autres médecines douces, cette garantie optionnelle n’est pas présentée sous forme de forfait annuel. Les remboursements sont similaires à ceux des soins de ville, à l’instar de tous les médicaments vendus en pharmacie.

Les démarches sont désormais simplifiées. Après remboursement de sa part, la Sécurité Sociale communique directement avec la mutuelle par le biais de la télétransmission NOEMIE.

Comme les prestations sont différentes d’une mutuelle à une autre, il est conseillé de comparer les garanties et les tarifs des mutuelles santé pour trouver la couverture santé correspondant à vos besoins en termes de remboursement des traitements homéopathiques.

La garantie complémentaire santé Otherwise prévoit, entre autres, le remboursement des soins homéopathiques avec, en plus, un reversement partiel des cotisations à la fin de l’année en fonction du reliquat disponible dans le pot commun du groupe.