Remboursement appareil auditif : Comment ça fonctionne ?

Votre devis mutuelle santé en 2 minutes !

Compte tenu du prix assez onéreux d’un appareil auditif, le recours à une procédure de remboursement devient une option très intéressante. En plus de la prise en charge par la Sécurité Sociale, la complémentaire santé a aussi son rôle à jouer dans ce processus. Plusieurs éléments sont à considérer en matière de remboursement d’appareil auditif, à savoir l’âge, le niveau de surdité ou le modèle choisi. Par ailleurs, des critères doivent être également remplis si l’on veut bénéficier d’un remboursement.

Prix d’un appareil auditif

Le tarif d’un appareil auditif représente un sérieux blocage pour les patients désirant s’équiper de ce genre d’appareil. Le coût varie selon la technologie utilisée ainsi que les fonctionnalités de chaque prothèse : implant cochléaire, contour d’oreille classique ou dispositif intra-auriculaire. Le prix moyen de ce genre d’appareil est de 1600 € y compris les services et les assistances du centre auditif comme la prise en charge des démarches administratives, le suivi durant la durée de vie de l’appareil ou encore l’accompagnement dans la rééducation auditive.

En cas de demande de prix, les audioprothésistes fournissent généralement un devis normalisé qui indique le coût proprement dit de l’appareil avec le détail des prestations. Normalement, le devis inclut aussi une fiche technique sur l’appareil proposé. La cotation sera ainsi personnalisée, car son établissement dépend de votre profil et de vos attentes.

Prise en charge par la Sécurité Sociale

En général, le remboursement prévu par la Sécurité Sociale avoisine les 180 € par appareil auditif. Toutefois, il faut avoir en sa possession une ordonnance délivrée par son médecin ORL. Le remboursement des prothèses auditives dépend de l’âge des patients. S’ils sont âgés de plus de vingt ans, le montant se situe aux alentours de 199,70 € par appareil. Le plus souvent, le patient ne reçoit que 60 % de ce montant, peu importe la classe de l’appareil. Pour les assurés de moins de vingt ans, le remboursement peut aller jusqu’à 60 % sur la base d’un tarif se situant entre 900 et 1400 €.

Le remboursement touche aussi les accessoires comme le chargeur, l’écouteur ou les microphones. La prise en charge peut atteindre 60 % du prix fixé.

Prise en charge par la mutuelle santé

Pour la mutuelle santé, le remboursement n’est pas en fonction du prix de l’appareil, mais dépend du contrat d’assurance. Le montant peut être calculé selon un forfait ou un pourcentage de la Sécurité Sociale ou tout simplement un remboursement du ticket modérateur. En moyenne, la prise en charge est évaluée à 530 €. Mais elle peut varier selon la mutuelle et le type de contrat souscrit par le patient. Dans le cadre de garanties haut de gamme, par exemple, le remboursement peut atteindre 2000 €.

Ce qui va changer avec la réforme 100 % santé

La réforme 100 % santé ou « reste à charge zéro » a été instaurée depuis cette année 2019. Cette réforme va permettre d’augmenter le taux d’équipement en audioprothèse. En effet, selon le ministère des Solidarités et de la Santé, six millions de Français souffrent de problème d’audition. Or, seulement 35 % ont accès aux appareils auditifs.

La réforme s’effectue de façon progressive pour être effective en 2021. Depuis 2019, on constate un accroissement de la base de remboursement de la Sécurité Sociale. Par ailleurs, les plafonds de limite de vente ont connu une diminution progressive. Entre 2019 à 2021, on peut s’attendre à des évolutions importantes en matière de remboursement.