Remboursement ophtalmologue : Tout savoir

Faisant partie des garanties comprises dans un contrat d’assurance maladie, le remboursement ophtalmologue vaut pour les consultations de spécialistes des yeux et de la vision. Ces consultations peuvent aboutir à une prescription de lunettes ou de lentilles de contact, mais aussi à la détection de troubles des yeux.

Qu'est-ce qu'un ophtalmologue ?

Ophtalmologue ou ophtalmologiste est une personne titulaire d’un diplôme en ophtalmologie. Il a pour fonction de s’occuper de toute pathologie qui touche les yeux et leur fonctionnement. Ce spécialiste va diagnostiquer les problèmes oculaires et procéder à leur traitement. Il peut également procéder à l’opération des yeux. L’accès à la consultation chez l’ophtalmologue nécessite une consultation préalable du médecin traitant : c’est le parcours de soins coordonnés. Cependant, vous pouvez aussi le consulter directement.

Prix d'une visite chez l'ophtalmologue

Le prix d’une visite chez un ophtalmo est difficile à préciser. En réalité, vous devez vous renseigner sur le secteur de convention de votre médecin afin de savoir si vous êtes dans le parcours de soins ou si vous avez le droit à un accès direct spécifique. Vous devez aussi déclarer votre médecin traitant à la Sécurité Sociale. Pour les praticiens conventionnés en secteur 1, la consultation variera entre 28 et 33 euros. Quant aux spécialistes en secteur 2, ils sont libres de fixer leurs tarifs à leur gré.

Remboursement ophtalmo et Sécurité Sociale

Le remboursement ophtalmologue varie selon les cas. Pour bénéficier d’un remboursement maximal, vous devez respecter deux conditions. La première est le respect du parcours de soins coordonnés. La deuxième est le renouvellement de verres ou lentilles, dépistage ou suivi du glaucome dans le cas d’un accès direct autorisé. Dans ces deux cas, vous bénéficiez d’un remboursement de 70 % chez les praticiens conventionnés en secteur 1 et 2 qu’ils soient adhérent à l’OPTAM ou non. En dehors du respect du parcours de soin, si vous avez déclaré votre médecin traitant, l’ophtalmologue pourra augmenter son tarif et vous subirez une baisse du tarif de convention. Enfin si vous n’avez pas déclaré votre médecin traitant, le spécialiste pratiquera des honoraires libres et le remboursement par la sécurité sociale sera de 30 %.

Quel remboursement par la mutuelle santé ?

Pour assurer les frais non pris en charge par la sécurité sociale, la mutuelle optique est un bon moyen pour le remboursement ophtalmologue. La mutuelle offre généralement un taux minimum de 100 % du tarif de cette convention. Dans la plupart des cas, les assurés n’auront donc aucun reste à charge. Pour bénéficier d’un tel taux de remboursement, votre médecin spécialiste ne doit pas pratiquer de dépassements d’honoraires et vous devez aussi respecter le parcours de soins coordonnés.

Si votre ophtalmologue pratique le dépassement d’honoraires, vous devez opter pour une garantie supérieure à 100 %. Cela vous permet d’être mieux couvert et votre reste à charge diminuera.
Il est tout à fait possible d’être remboursé pour les opérations des yeux. Pour trouver les meilleures offres là-dessus, comparer plusieurs assurances santé en ligne. Pensez à prendre le remboursement optique qui couvre le remboursement des lunettes et des lentilles.