Tout savoir sur la télémédecine

La télémédecine connaît un développement exponentiel. Elle détient toute son importance pour les urgences, mais elle intervient aussi de plus en plus dans le cadre des suivis médicaux. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de la télémédecine : sa définition, à qui s’adresse-t-elle, le tarif appliqué par les praticiens et les remboursements prévus par la mutuelle santé.

Télémédecine : qu’est-ce que c’est ?

La télémédecine est une forme de pratique médicale qui s’effectue à distance. Elle utilise les technologies de l’information et de la communication pour mettre les patients en relation avec des médecins. Il peut s’agir d’une consultation à distance suivie d’une prescription de médicaments, ou d’une surveillance de l’état de santé d’un patient ou encore pour réaliser un suivi médical post-thérapeutique ou à titre préventif.

Grâce aux nouvelles technologies, l’accès aux soins est considérablement amélioré, notamment dans les déserts médicaux. La télémédecine répond aux besoins des patients localisés dans les fins fonds des campagnes ainsi que ceux qui habitent dans les grandes agglomérations. Toutefois, la télémédecine n’a pas été conçue pour remplacer les consultations des médecins de ville.

Concrètement, les patients se mettent en rapport avec un praticien en ligne, un médecin généraliste ou un spécialiste. Après une séance de questions-réponses et des échanges entre les deux parties pour établir un diagnostic de la pathologie, le médecin peut délivrer une ordonnance si nécessaire.

La télémédecine est autorisée à intervenir pour 5 actes :

- La téléconsultation : consultations à distance

- La téléexpertise : un médecin est en mesure de demander l’avis d’experts

- La télésurveillance : interprétation de résultats d’analyses par un professionnel de santé

- La téléassistance médicale : un expert intervient auprès d’un professionnel de santé

- La régulation médicale : établissement d’un premier diagnostic dans le cadre d’une urgence

À qui s’adresse la télémédecine ?

La télémédecine est dédiée à tout le monde. Elle détient toute son utilité dans plusieurs cas :

- Elle s’adresse aux personnes qui renoncent parfois à prendre rendez-vous auprès d’un spécialiste, soit parce que le praticien ne prend plus de nouveaux patients, soit parce qu’il faut attendre plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous.

- La télémédecine améliore l’accès aux soins des patients habitant en zones rurales ou urbaines où le nombre de médecins s’avère nettement insuffisant.

- De nombreux Ehpad (établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes) ont également adopté cette pratique dans le but de faciliter l’accès aux soins pour leurs résidents, d’assurer un meilleur suivi de leurs maladies. Depuis 2015, ils ont déployé des systèmes de téléexpertise et de téléconsultation.

- Elle a réduit le nombre d’admissions aux urgences. Pour un accompagnement performant de cette médecine à distance, ces établissements ont téléformé des aides-soignants et des infirmières. Ces aidants sont chargés d’accomplir certains gestes médicaux des patients et d’effectuer certains soins en se conformant aux instructions d’un télémédecin.

- La télésurveillance s’adresse également aux personnes handicapées, aux individus isolés ou aux citadins à l’emploi du temps surchargé. Ce segment de la télémédecine leur offre la possibilité d’accéder facilement à un suivi médical post-thérapeutique, d’obtenir de nouvelles prescriptions de médicaments sans avoir à se déplacer et de surveiller en continu leur état de santé.

Quel est le tarif de la télémédecine ?

La téléconsultation est facturée au même tarif qu’une consultation classique physique au cabinet d’un médecin :

- 25€ pour un médecin généraliste

- 30€ pour un spécialiste, un dépassement d’honoraire devant être prévu pour certaines spécialités (jusqu’à 58,50€).

Les patients âgés de plus de 16 ans doivent au préalable passer par un examen médical auprès de leur médecin traitant. Le paiement d’une intervention en télémédecine s’effectue par carte bancaire. Il est à noter que la carte vitale n’est pas valable.

Télémédecine et remboursement

Depuis le 15 septembre 2018, l’Assurance Maladie a accepté de rembourser les consultations à distance dans le cadre de la télémédecine. Pour obtenir la prise en charge, le patient doit remplir une feuille de soin et l’envoyer par la suite à sa caisse d’Assurance Maladie. Pour prétendre à ce remboursement, le patient doit respecter le « parcours de soins » défini par l’Assurance Maladie. Dans un premier temps, il doit consulter son médecin traitant. Ce n’est qu’en cas d’indisponibilité de son médecin habituel qu’il peut se tourner vers un centre de soins doté de l’équipement nécessaire en télémédecine.

Seuls les patients ayant réalisé ce parcours de soins peuvent prétendre à un remboursement de leur Assurance Maladie. Le taux de remboursement est le même que pour une consultation habituelle, à savoir 70% pour l’Assurance Maladie, les 30% restants étant à la charge de la complémentaire santé.

Pour suivre cette vague de la tendance à la télémédecine, la plupart des compagnies d’assurance et courtiers en mutuelle santé ont inclus la garantie portant sur le remboursement de cette intervention dans le cadre d’un complémentaire santé. Otherwise n’est pas en reste ! Nous vous offrons des conditions avantageuses pour une mutuelle tiers payant avec, en prime, un remboursement partiel de vos cotisations à l’échéance de votre contrat.