Mutuelle santé

Qu'est-ce que la prime d'assurance ?

  • La seule assurance qui rembourse le trop-perçu des cotisations
  • Votre devis d'assurance en 2 minutes
Mon devis gratuit

Un souscripteur est dans l’obligation de payer certaines sommes à un assureur afin de profiter pleinement des garanties liées au contrat. C’est ce montant qui définit le niveau de garantie que peut espérer le souscripteur. Pour bien comprendre la prime d’assurance, voici un petit tour d’horizon.

Prime d’assurance : Définition

La prime d’assurance est la somme que doit payer un souscripteur d’un contrat d’assurance pour pouvoir bénéficier de la protection fournie par les garanties. Ce montant doit être payé chaque année par la personne qui souscrit une assurance. C’est l’addition de différentes mensualités dans un contrat avec un paiement récurrent chaque mois.

La valeur de la prime d’assurance varie en fonction du nombre de garanties que l’assuré adhère. De ce fait, plus les garanties sont nombreuses plus les risques couverts augmentent. Par exemple, en assurance auto ou moto, le risque que vous représentez sera évalué et c’est seulement après que l’assureur fera une estimation du montant de la prime d’assurance.

La prime d’assurance est composée de différents éléments notamment le risque qui représente le coût potentiel du sinistre qu’il doit assurer. Les frais de gestion de l’entreprise assureur y sont aussi pris en compte. Le bénéfice en fait également partie. Celui-ci est une marge que l’assureur octroie à certains de ses clients.

Différence entre cotisation et prime d’assurance

La souscription à une assurance nécessite le paiement d’une cotisation. Inscrite sur le contrat d’assurance, une cotisation d’assurance est la somme que le souscripteur doit payer chaque mois à son assureur pour pouvoir bénéficier d’une garantie. L’assureur demandera chaque mois une cotisation en envoyant au souscripteur la facture ou l’avis d’échéance.

La cotisation est composée de plusieurs éléments, dont la cotisation nette qui sert de fond d’indemnisation en cas de sinistre. Elle se compose également des frais de gestion. Si l’assuré est indexé, l’avis d’échéance comportera également le montant de l’indice. Après réception de la facture, l’assuré dispose de 10 jours pour régler ses dus.

La cotisation d’assurance correspond à la mensualité que l’assuré doit payer tandis que la prime d’assurance englobe toutes les cotisations qu’il doit verser annuellement.

Comment la calculer ?

Le calcul d’une prime d’assurance est basé sur plusieurs éléments. L’assureur va d’abord étudier le profil du souscripteur notamment son âge, sa profession, son sexe, etc. Il va ensuite prendre en compte le bien qu’il veut assurer. Après cela, il va se tourner vers la situation géographique de l’assuré qui est très importante, car cela pourrait influencer le montant de la prime. En effet, le prix sera différent en fonction de la région ou du milieu. Certains éléments de la franchise d’assurance auront également un impact. Effectivement, plus celle-ci sera élevée plus la prime sera conséquente. Le tarif dépend également des risques couverts.

Chaque établissement assureur applique ses propres règles de calcul pour décider de la somme finale. Il appliquera également l’arbitrage interne qu’il veut. De ce fait, l’assuré risque de constater certaines différences de valeur lorsqu’il demande le même type d’assurance à des compagnies différentes. Il est donc conseillé de faire des comparaisons pour ne pas procéder, plus tard à une résiliation de son contrat d’assurance.

Dans quels cas la prime d’assurance peut augmenter ?

Les clauses d’un contrat d’assurance comprennent une clause d’indexation. Cela consiste à relier l’augmentation des garanties et des cotisations à la progression d’un indice représentatif de la hausse des prix dans un domaine. La présence de cette clause dans un contrat d’assurance permet à la compagnie d’assurance d’apporter des ajustements automatiques à la prime d’assurance et aux garanties. Il faut cependant qu’elle comprenne une clause de révision ou d’adaptation des cotisations. Dans le cas où, la police d’assurance ne contiendrait pas cette clause, l’assuré peut donc s’opposer à l’augmentation et ainsi il peut continuer à être assuré sur la base de l’ancien tarif.

Lorsqu’une prime d’assurance augmente, on parle de revalorisation. Cette augmentation de la prime d’assurance peut dépendre de plusieurs critères. Les cas de figure qui peuvent justifier cette augmentation sont nombreux. Le premier est sans doute l’ajout d’une garantie. Vient ensuite l’aggravation de l’état de santé de l’assuré. D’autres critères peuvent également entrer en compte, dont un malus suite à un accident de voiture et l’ajout d’une garantie imposée par l’État.

La seule assurance qui vous rembourse une partie de votre cotisation

  • Otherwise

    19/11/2020

    Des informations très limpides, un service client assez rapidement disponible.

    Ann V

  • Otherwise

    17/11/2020

    Super efficace et pas cher au top que se soit l'équipe ou les contrats

    Smaine O

  • Otherwise

    17/11/2020

    Service client au top, site très clair, pour l'instant entièrement satisfaite

    Laurie F

  • Otherwise

    02/10/2020

    Satisfait des prestations et de la rapidité des remboursements ce qui est le principal. Manque de réactivité et beaucoup de complications quand il s'est agi de faire un avenant , changer un chat de propriétaire , modifier le contrat

    Philippe F

  • Otherwise

    17/08/2020

    Pour le moment rien à redire mutuelle chiens, traitement des dossiers le jour même maxi le lendemain et remboursement aussitot Je recommande

    Marie-Elisabeth D